L’histoire du menhir

 

Au mois d’avril 2005, je suis informée par un thérapeute kinésiologue,  que  Brest et ses environs subissent une pollution radioactive ( thèse non officielle ).

 

Le 29 Avril 2005, je suis en vacances dans la région Bordelaise. J’ai reçu un dépliant d’un couple de médium, ils font une conférence ce jour-là à Bordeaux (33). Il n’y a pas de hasard, je m’y rends. Ils sont tous les deux canaux des Maîtres des rayons or et argent. J’avais déjà eu contact avec eux par téléphone.

Pendant la conférence nous sommes invités à poser des questions.

Voici la mienne : « Comment peut-on agir sur la radioactivité sévissant dans la région Brestoise? »

La réponse : 

«  Il faut installer une pierre de 3m33. 

Sur la ligne Mont St-Michel de Brasparts ( dans les monts d’Arrée) Stonehenge.

Sur un terrain privé .

Cette pierre devra être installée de manière précise, il faut demander l’aide d’un géobiologue.

Le jour de son installation il faudra connecter le menhir à un crop-circle et demander l’aide aux esprits de la nature.

Je serai guidée durant 3 mois, jour pour jour. »

 

Je rentre donc chez moi en Bretagne, riche de cette information, et, sans doute, car je sais par intuition depuis 2 à 3 ans, que je dois trouver un point d’acupuncture de la terre, en Bretagne, dans les monts d’Arrée. Je ne sais pas ce que je devrai en faire, mais c’est le début d’une énigme.

Les doutes commencent à venir car livrant mon information on me dit : 

«  Tu ne te rends pas compte, un menhir de cette taille pèse plusieurs tonnes ! »

J’avoue que je n’avais pas pensé à l’aspect terre à terre d’un tel acte.

Forte de cette guidance je me laisse porter par le courant : on verra bien! Si cela est juste ça se fera.

 

Intervient alors mon amie Ananda.

Dans la Foi la plus totale, elle adhère à cette histoire .

Ananda  habite les monts d’Arrée depuis plusieurs années, elle peint des Fées et écrit des poèmes sur l’Amour.

Grâce à elle, je rencontre un groupe de travailleurs de Lumière qui auront un grand  rôle dans cette aventure.

 

Cela prend du temps pour tracer de manière précise la ligne mont St-Michel de Braspart- Stonehenge. Il nous faut des points précis.

 

Le 11 juin 2005 (fait important) Métatron  me transmet un rituel d’initiation à l’énergie Christique. Cette information m’est donnée alors que j’initie au Reiki  la fille d’Ananda.

Jour important d’évolution pour moi car «  adieu Reiki, bonjour  Energie Christique. »

 

Le temps passe, la ligne est tracée.

Les 3 mois de guidance sont presque écoulés.

Je sens qu’il est important d’aller dans la chapelle St- Michel pour faire descendre la Lumière dans ce lieu.

Le 25 juillet 2005, nous sommes 5 (dont Ananda).  La Lumière s’installe et Métatron  me donne l’information que la ligne est activée. Je n’en sais pas plus.

Le lendemain soir, Ananda me téléphone. Elle vient d’avoir la visite d’un géobiologue renommé dans cette région que je vais appeler Pierre car il souhaite garder son anonymat.

Il lui apporte un crop-circle apparu près de Stonehenge le 11 juin 2005 (jour de la transmission du rituel pour l’énergie Christique).

Nous avions notre crop-circle.

Elle lui parle de notre affaire, lui montre la carte avec la ligne.

Incroyable : sur la ligne il y a un menhir couché ! Il l’a découvert depuis 5 à 6 ans, car il se trouve à l’intersection de plusieurs lignes telluriques, sur un point d’acupuncture, sur un terrain privé. A cette époque, le propriétaire du terrain ne voulait pas le relever. Pour Pierre ce menhir est un menhir Maître vu son emplacement.

Pierre  est un expert en menhirs car il en a déjà installé une vingtaine dans la région.

Seul « hic », le menhir mesure 4m44. Nous nous autorisons à penser qu’une fois debout il mesurera 3m33.

 

Le 26 juillet 2005, nous avions la pierre, le terrain privé, le crop-circle et l’expert.

La confirmation est donnée par intuition à Laurent (mon époux) et à moi-même, la même nuit : il est évident pour nous qu’il y a 2 menhirs ensemble. Effectivement, près du nôtre il y en a un plus petit, debout.

 

L’autorisation du propriétaire est très vite venue puisque l’Univers créait avec nous cet événement.

 

Il y a eu 3 tentatives pour le relever (encore un 3).

La première devait se faire en novembre 2005.

Impossibilité pour certaines raisons que je n’évoquerai pas

L’Univers nous réserve toujours des surprises. La déception a fait place à la joie quand la veille, le 11 novembre lors d’une réunion méditative chez Ananda, Métatron nous a invités à relever son corps éthérique. La foi soulève les montagnes et elle soulève aussi les corps éthériques des menhirs. Il était donc debout à l’insu de tous ( cela a été confirmé par des personnes pouvant voir l’ aura ).

Ce qui est fabuleux c’est qu’à ce moment-là, sans que l’on se soit concerté, Pierre était auprès du menhir ayant déposé la photo du crop-circle au pied de celui-ci.

Il s’adonnait à son passe-temps favori : prendre des mesures vibratoires, installer des objets visant à guérir la Terre.

Juste après la méditation, Ananda reçoit son appel. Il lui explique qu’il faisait des expériences auprès du menhir, et conclut en disant : « C’est comme s’il était debout ! ».

 

Le 21 décembre 2005, nous sommes 33 ( est-ce un hasard ?) autour du menhir à célébrer le solstice d’hiver. La Lumière descend sur le menhir, nous sommes là pour la sceller.

 

L’hiver et le printemps passent. D’autres précisions sont données sur cette pierre.

Métatron transmet que ce point d’acupuncture est relié au chakra du cœur de la Terrre, à l’Inde. Lorsqu’il sera debout il rayonnera au-delà des frontières de la France. Je crois que nous n’avons pas encore connaissance du rôle exact et important qu’il a à remplir.

 

Deuxième tentative le 24 juin 2006.

Des hommes avec de gros engins s’apprêtent à agir.

Je ne suis pas libre ce jour-là, tant pis ! Il se relèvera sans moi.

Que nenni! Un des engins ne veut pas démarrer, cela sera donc pour une autre fois.

 

Troisième tentative le 22 juillet2006,  jour de la Sainte Marie-Madeleine.

Ce sera donc le bon jour.

Il a choisi son jour,  il va aussi choisir son heure !

Le travail est retardé car une des personnes devant assister à l’événement  est retardée.

Le menhir est donc relevé le 22 juillet à 11h.

Son rayonnement a été immédiat. Le corps physique a décuplé la force de son action.

J’ai senti qu’à présent il est imperturbable.

Aucune action ne viendra le perturber. Il est relié à plusieurs menhirs qui se soutiennent les uns et les autres.

 

Merci à l’Univers pour cette expérience, cette aventure extra-ordinaire.

Et merci à tous ceux qui ont participé à l’aventure.

 

Ysa'Belle