Rendez-vous avec les Vénusiens.



Tous ensemble nous allons nous ancrer, ceux qui sont mieux ancrés entraînent les autres, car c'est ici et maintenant que se vit le contact.

Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion d'assister à ces séances encore, laissez-vous entraîner, ouvrez votre cœur sans aucun préjugé, ni aucune attente, car la rencontre se vit dans le cœur.

Lorsque nous rencontrons quelqu'un pour la première fois, que ce soit la mère, le père, ou frère, sœur, ami, amie ou très proche, amoureux, la première rencontre, le premier impact se fait au niveau du cœur. Il en est de même pour ces amis Vénusiens.

Pour le moment nous vivons l'ancrage et l'harmonisation entre nous tous afin que nous soyons dans la communion, la communication de cœur à cœur.



Nous vous saluons et nous vous bénissons chers amis de la Terre.

Nous sommes là ce soir pour vous donner quelques enseignements.

Nous vous remercions pour votre écoute, votre présence.

Nous vous remercions de croire en nous, nous vous remercions de croire en d'autres plans d'existence car vous le savez vous n'êtes pas seuls dans l'Univers. Car bien sûr vous le savez l'Univers est infini et l'Univers infini ne se réduit pas à la seule existence de la Terre et de la vie sur la Terre.

Vous vivez une existence, vous vivez une expérience et nous en vivons une autre. Notre expérience n'est pas très loin de la vôtre, toutefois elle se situe sur un plan vibratoire différent. Notre ouverture de conscience est plus grande car nous avons éradiqué bien nombre de croyances qui réduisent le champ vibratoire, le champ de l'expérience, le champ de la création. Nous ne venons pas juger votre vie, nous ne venons pas juger vos croyances, nous venons juste vous dire, vous pouvez vivre autrement. Autrement c'est à dire dans une autre ouverture de cœur et de conscience. Nous venons vous dire cela aujourd'hui en ces temps mémorables car vous êtes prêts à faire un saut dans la conscience infinie. Vous qui êtes là et d'autres qui œuvrent au retour vers Soi, vous commencez à entrevoir votre Lumière, vos capacités divines, vous commencez juste à entrevoir. Ceci pour vous dire que vous avez encore du chemin à parcourir, mais nous aussi parcourons du chemin ! La vie est en perpétuelle évolution, perpétuelle évolution, vous évoluez et nous évoluons aussi. Les champs d'expériences sont infinis. Alors chers amis de la Terre ne vous enfermez plus dans ce qui est acquis car vous allez encore évoluer. Nul ne peut dire jusqu'où ira l'expérience puisque l'expérience est infinie. Faites tomber de votre cœur et de votre tête vos limites. Entendez que votre capacité vibratoire créatrice est infinie ! C'est pourquoi nous vous disons, jouez, amusez-vous, expérimentez, amusez-vous à repousser vos limites encore et encore. Bien sûr faites-le à votre rythme, chacun à son propre rythme, mais amusez-vous, prenez vraiment maintenant la vie comme un jeu. Vous êtes ici pour jouer à créer. Nous sommes ici pour vous redonner le goût du jeu.

Cessez de vous stresser et voyez l'essentiel de votre vie. Ne perdez pas de vue que votre création, votre créativité est un jeu.

Chers amis de la Terre, libérez-vous et redevenez des enfants.

Nous vous transmettons notre joie. La première joie qui est en nous c'est la joie de vivre. Nous sommes conscients du cadeau, car ce champ d'expérience dans lequel nous vivons est un cadeau. Vous aussi vivez dans un champ d'expérience qui est un cadeau. Regardez votre planète, regardez sa beauté et sa diversité, laissez en cet instant votre cœur entrer en contact de sa beauté, entrer au contact de la diversité. Laissez-vous être touchés par cela maintenant. Vous faites partie de la diversité, vous faites partie de la Terre, vous faites partie de l'expérience de la Terre.

Chers amis voyez et sentez le cadeau, la beauté, la diversité.

Chers amis réveillez-vous et regardez la Terre, son évolution avec vos yeux de l'optimisme. Ainsi vous aidez à la création de ce monde. Vous êtes tous co-créateurs de ce monde, avec la Terre elle-même, avec tous les mondes de la Terre, tous les règnes. Observez, regardez les individus qui vous entourent de près ou de loin, même de très loin, regardez-les avec optimisme. Transmettez-leur cette énergie de l'espoir. Si vous vous dites c'est fichu nous n'y arriverons jamais, vous encouragez la fermeture, vous encouragez le désespoir. Si vous vous dites hauts les cœurs, ensemble nous réussirons quoi qu'il arrive.

Procédez déjà à cette mise en espoir déjà en vous puis dans votre petit monde, familial, amical, projetez déjà l'optimisme. En cet instant nous vous disons posez cette intention, l'intention de l'optimisme quoi qu'il arrive car cette énergie est une énergie créatrice qui peut tout changer, tout transformer, tout, tout!

Nous vous aimons. Notre Amour pour vous est grand, très grand, car vous êtes nos frères et sœurs de l'Univers.

Nous nous rapprochons de vous car vous implorez l'aide pour transformer ce monde. Nous nous rapprochons pour vous aimer de plus près car notre Amour est un grand élan d'optimisme. Nous vous encourageons, nous vous disons :

Allez ! Vous y arriverez, vous réussirez, l'Amour vaincra, croyez en lui !

Et pour cela nous venons vous aider à libérer cet Amour qui est en vous et qui est infini.

Il y a une grande croyance en vos cœurs. Elle n'existe pas dans tous les cœurs humains. Cette croyance vient de cette connaissance biblique, comme quoi vous êtes issus du péché. Cette croyance est estampillée dans vos cœurs comme une inscription au fer rouge. Cette inscription est très très réductrice.

Ceci, cette croyance inculquée, transmise, vient d'une erreur d'interprétation. En effet dans le symbolisme Adam et Ève représentent le père et la mère divine, je vais dire le père et la mère divine qui a donné naissance à la Terre, à ce monde. Le serpent symbolise l'appel de la matière, la pomme la connaissance, la connaissance de la matière. Et ce qui explique qu’Adam et Ève ont été chassés du paradis terrestre c'est simplement, je vais dire la chute dans la matière de la Terre. Ainsi vois cher frère et sœur que ce qui est considéré comme un péché est simplement un désir divin de vivre cette expérience-là.

En cet instant libère-toi de cette croyance, de cette limitation. Délivre-toi de ce mal qui te ronge.

Cette période est une période de grandes révélations. Ces révélations sont là pour vous aider à ouvrir votre champ de conscience. Cette histoire de péché originel a eu de graves conséquences, jusque dans la sexualité de l'être humain, ce qui a conduit à de nombreuses dérives, à des disfonctionnements dans un sens ou dans l'autre, des blocages ou des abus. La sexualité est aussi un jeu, elle fait partie du jeu de la vie. Respecte-toi et respecte l'autre et joue. Les conséquences de cette sexualité alourdie par le poids du péché sont très lourdes parce que c'est justement de cette sexualité que naît la vie, qu'est donnée la vie, qu'est transmise la vie.

Et aujourd'hui nous sommes là pour vous éveiller et vibratoirement pour vous aider à vous libérer de ce poids. Ainsi en cet instant en votre cœur inscrivez la date de votre naissance. Nous allons grâce à notre Amour, apporter beaucoup de Lumière en cette date de naissance afin que soit transformé du jour de votre naissance jusqu'à aujourd'hui, que soit transformée cette mémoire, ce poids, que vous soyez libérés.

Nous vous faisons ce cadeau ce soir parce que nous vous aimons et parce que c'est le moment. La libération se fait de votre naissance jusqu'à aujourd'hui, et aussi de votre naissance depuis votre conception, cet instant où par un acte sexuel il y a eu la rencontre physiologique, chimique, qui a donné lieu à la conception.

Certaines conceptions se sont vécues dans l'Amour, d'autres dans l'obligation, d'autres dans la violence, d'autres dans la lassitude, etc...

Certaines en conscience, d'autres dans l'inconscience.

Recevez maintenant cette guérison, cette libération. Ainsi votre champ vibratoire va s'ouvrir. Ceci pour que vous puissiez percevoir en vous la vie qui est le cadeau, la vie sur Terre qui est le cadeau.

Vous pouvez remercier en cet instant Adam et Ève, père et mère divins. Vous êtes nés à l'origine de l'Amour. Vous êtes nés à l'origine de l'Amour et d'un désir profond de vivre cette expérience sur la Terre.

Chers amis de la Terre percevez, recevez cet Amour créateur.

Nous vous aimons vraiment, sincèrement, sans attentes ni conditions nous vous aimons.



Nous sommes là à présent plus près de vous, encore une fois chacun d'entre vous recevez la présence d'un ami, à ses cotés. Nous posons nos mains sur vos épaules. Nous sommes là avec vous.

En vous, en toi mon ami il y a une grande souffrance, la souffrance de la victime. Vous êtes tous victimes de vos croyances, des croyances qui vous ont été inculquées transmises depuis longtemps. Vous portez le poids des croyances. Vous êtes victimes des croyances de chaque être humain sur la Terre. Ces croyances sont très très nombreuses.

Le système de croyances est un enchevêtrement très complexe, par exemple votre voisin ne vous dit jamais bonjour, ne vous sourie jamais, ne vous regarde jamais. Vous pouvez croire que c'est contre vous ou parce qu'il ne vous aime pas ou parce qu'il est peut-être en colère contre vous. Première croyance. Votre voisin lui est dans son propre enfermement de croyance, il a peur des autres, cet enfermement le rend triste le rend sauvage, le rend timide, c'est pour cette raison qu'il ne vous sourie jamais. Voyez que ses croyances à lui entraînent un autre croyance. La liste est longue, la liste va de la toute petite croyance jusqu'à l'excès. Ainsi vous êtes victimes de votre croyance et vous êtes victimes de la croyance de l'autre, votre voisin. Ainsi voyez que vous continuez à perpétuer des croyances, vous continuez à créer. C'est pourquoi il est important que vous sortiez de ce système d'être une victime. Aujourd'hui réveillez la victime en vous, secouez-la réveillez-la, vraiment. Nous venons avec vous lui apporter beaucoup d'Amour.

Vous venez de comprendre que vous n'êtes pas victimes de votre naissance, de votre vie, c'est un cadeau. Ne soyez plus victimes de vos croyances et des croyances des autres, soyez libres, ayez cette intention. Ne vous considérer plus comme une victime puisque votre vie est un cadeau, ne vous considérez plus comme une victime puisque vous avez choisi vos parents, puisque vous avez choisi toutes les expériences de toutes vos vies. Ne vous considérez plus comme une victime puisque tout ce qui est dans votre vie est le fruit de votre création, consciente ou inconsciente, tout. Créations certes alourdies par vos peurs et par vos croyances. Aujourd'hui, décidez de vous aimer parce que nous nous vous aimons vraiment. Si nous vous aimons vraiment c'est parce que vous êtes dignes de cet Amour, qui que vous soyez, quoi que vous ayez fait dans votre vie. Offrez-vous cet Amour pour vous. Décidez de ne plus être victime et aimez-vous vraiment. Certes c'est peut-être facile à dire mais lancez cette intention du plus profond de votre cœur, maintenant, nous sommes là pour vous y aider, quelle que soit votre propre histoire, quelle que soit l'histoire de votre âme, quelle que soit l'histoire de vos ancêtres, ici et maintenant aimez-vous. Aime-toi mon ami parce que moi qui suis ton ami vénusien je t'aime de tout mon cœur. Moi qui suis à tes cotés, qui te touche, qui suis là pour toi je t'aime de tout mon cœur. Moi qui prends ce temps pour toi, ici, maintenant, avec toi, je t'aime de tout mon cœur. Ici, maintenant en cet instant ouvre ton cœur pour toi, pour toi, pour toi. Lorsque tous les êtres humains auront cessé d'être victimes, il n'y aura plus un seul bourreau. Commence par toi, commence par toi, en toutes circonstances vois de quelle croyance tu es victime. Lorsque tu as reconnu la croyance déploie tes ailes d'Amour et aime-toi dans l'intention de te libérer.

Cet Amour que tu libères pour toi est un acte guérisseur, pour toi évidemment, pour l'humanité, pour la Terre. C'est une lueur qui s'intensifie et qui éclaire encore plus, qui éclaire les pas de l'être humain, de la vie humaine, mais aussi de tous les règnes de la Terre.

Nous sommes là pour vous aider, chers amis, à éradiquer de cette planète ce fléau qui se nomme victime. Tu pourras pousser ta réflexion sur la victime en toi, très très loin. Il y a encore à méditer la -dessus, il y a encore à comprendre, il y a encore à prendre conscience.

Nous venons souffler sur les braises de la compréhension, nous venons éclairer votre cheminement vers la compréhension, nous vous aidons. Vois dans les circonstances à quel moment tu décides d'être victime, à quel moment tu décides de ne pas être victime. Vois comment tu peux transformer les circonstances. Chers amis terriens nous vous aimons. Chaque fois que nous venons à votre contact, ici ou ailleurs, nous célébrons ces instants, nous sommes joyeux et nous fêtons cela. Nous sommes heureux de vous aider.

Restez centrés sur vous, continuez à vous aimer. Continuez à avoir cette intention, à faire cet effort. Nous vous aidons.

Comprenez chers amis que vous vous êtes longtemps sentis victimes d'un sort jeté sur la Terre, mais ce sort n'est rien d'autre que l'expérience et cette expérience a créé de nombreuses croyances qui vous ont enfermés. Donnez-vous ce cadeau ce soir, ce cadeau qu'est l'Amour pour vous.

Je suis Amadeus, je suis le porte parole de mon peuple pour vous et je peux vous dire qu'en cet instant une grande intensité d'Amour est là présente, parce que nous sommes là et parce que vous êtes là, et parce que vous ouvrez vos cœurs. Il se passe quelque chose de très intense ici maintenant, la Grâce se répand en vous, en toi, la Grâce de l'Amour, sa beauté, sa douceur. Nous sommes heureux de cela, vraiment.

C'est une grande joie pour nous de vous accompagner ainsi.

Je suis prêt maintenant à répondre à des questions si vous en avez. Ne me demandez pas dans combien de temps nous nous verrons car je répondrai encore une fois, bientôt, très bientôt.

Est-ce que quelqu'un veut poser une question ?


-On dit que Vénus est la planète de l'Amour, qu'est-ce qui justifie cette appellation?


Ne viens-tu pas de comprendre et de ressentir cet Amour ?

-Oui d'accord mais.. ma curiosité va un peu au-delà.

Nous sommes d'un point de vue vibratoire sur ce plan de l'Amour inconditionnel, les plus proches de vos vibrations terrestres. Nous sommes les plus proches. Nous sommes en quelque sorte les premiers contacts avec l'Amour Inconditionnel. Est-ce que la réponse te plaît?

-Oui..

L'Amour est partout vous le savez, partout, et pas uniquement sur la planète Vénus. Il y a certes d'un point de vue plus terre à terre une explication qui se situe au niveau de l'astrologie. Chaque planète dégage une force particulière et nous sommes dans une expérience de l'Amour Inconditionnel, dans cette vibration, et nous pulsons notre Amour vers vous, depuis longtemps, très longtemps, et la connaissance ancestrale de l'astrologie a perçu ce rayonnement.


Sachez chers amis qu'en posant vos questions vous mettez à mal votre amie, porte parole de nos messages car vous bousculez ses croyances.. elle croit qu'elle ne sait pas répondre mais ce n'est pas elle qui répond..

Y a-t-il d'autres questions ?

-Oui, durant la séance j'ai eu de très fortes brûlures d'estomac, ce qui m'arrive très rarement. Je voulais savoir si c'était lié à ce que vous avez dit sur le péché originel ou si c'est juste un problème digestif.

Mon amie tu as du mal à digérer la pomme...

-Et moi j'ai eu mal au bas du ventre pendant toute la séance.

Tes problèmes, tes brûlures d'estomac chère amie, viennent du fait que certes tu as du mal à digérer physiologiquement, émotionnellement, et certes cette guérison est venue toucher de plein fouet ce centre émotionnel et certes cette mémoire ancestrale originelle pèse en toi avec beaucoup de culpabilité. Cela n'est pas ta propre culpabilité, c'est la culpabilité qui t'a été transmise et certes tu seras grandement libérée. En ce qui concerne ces douleurs dans le bas du ventre c'est la grande invitation à faire descendre cette énergie d'Amour, jusque dans les pieds, jusque dans la Terre qui a rencontré une résistance, des mémoires certes concernant la sexualité, concernant des tabous, concernant des freins, tout cela va s'envoler.

-Merci.

Ainsi mon amie... tu peux préparer ton mari…

Nous aimons vous taquiner...

Y a-t-il d'autres questions ?

-Oui je voudrais savoir, je reviens sur la victime, quand on a dit femme tu enfanteras dans la douleur, je voudrais savoir pourquoi la femme est victime de cette croyance, et d'où ça vient.

Cette croyance est très très lourde dans le cœur de la femme. Elle est très très lourde dans le cœur de chacun d'entre vous puisque vous tous avez fait l'expérience d'être un homme et d'être une femme. Vous portez en vous femmes de la Terre, le poids de la culpabilité de cette croyance, l'origine de la sexualité, ce dont j'ai parlé tout à l'heure. Ce poids est tel que la sexualité pour beaucoup de femmes est en quelque sorte une torture, pas pour toutes heureusement, mais cette culpabilité est cachée dans les entrailles de votre sexe, dans les cellules. Cette culpabilité se porte tout le long de la grossesse par elle-même jusqu'à l'expulsion de l'enfant. Vous comprenez bien que toute culpabilité est source de souffrance. Comprenez bien aussi que la dite bible n'a pas été écrite au commencement. Des êtres inspirés ont écrit, d'autres moins inspirés ont traduit, les traductions se sont faites lorsque l'énergie masculine avait déjà pris le pouvoir, pris la dominance. L'homme en sa dualité avait ainsi un compte à régler avec le féminin et il était très facile alors d'accuser la femme, de tous les maux de la terre. A un moment donné l'expérience de vie a donné la dominance à l'énergie masculine, l'énergie masculine a récupéré un pouvoir et ce pouvoir a fait taire la femme, le féminin en l'homme, et le meilleur moyen de le faire taire de la faire taire, c'est de la rendre coupable. Ainsi pour éradiquer cette souffrance, femmes libérez-vous de cette culpabilité originelle, ou plutôt cette croyance. Libérez-vous et par conséquence libérez vos filles et petites filles et toutes les filles à venir.

Chère amie tu n'enfanteras plus dans la douleur parce que la femme aujourd'hui, l'énergie féminine, reprend ses droits, sa juste place dans l'équilibre. Il y a eu une période où l'énergie féminine avait la prédominance, elle a donné aussi des abus. La balance a basculé de l'autre coté et l'énergie masculine a fait son expérience. Aujourd'hui la balance se rééquilibre. Femme accueille l'homme en toi, homme accueille la femme en toi. Vous n'êtes pas ici pour être androgyne mais en votre qualité de sexe vous pouvez émaner l'équilibre. Cet équilibre est tout simplement l'Amour, l'énergie d'Amour, l'énergie du Divin. La réponse est assez complexe, toutefois voici un éclairage. Merci pour cette question.

-Merci.


-Je voudrais poser une question où on parle de victime, de faute originelle, de coupable et de bourreau. Chacun n'est-il pas bourreau et victime ?


Évidemment. Mais aujourd'hui nous avons choisi de porter la lumière sur la victime, parce que éclairer le bourreau ce serait pour certains encore réveiller la culpabilité et libérer, guérir la victime c'est faire disparaître le bourreau. Nous n'avons pas non plus parlé du sauveteur, de l'élan du sauveteur. La victime en quelque sorte est le point faible de ce triangle et nous avons voulu ce soir aider la victime à reprendre sa place, sa conscience, sa force, son énergie.

Lorsqu’un corps physique est malade il est beaucoup plus juste de lui transmettre beaucoup d'énergie pour se revigorer plutôt que de l'assommer et le priver de son énergie. C'est ce que nous avons voulu faire ce soir.

-Est-ce que les règles douloureuses des femmes c'est lié aussi à des croyances ou à des peurs justement ?

Tout à fait. Il est important dans ce cas-là d'aller puiser dans la mémoire ancestrale, la mémoire des ancêtres, dans l'histoire des ancêtres, dans l'histoire de la famille. Toutes ces difficultés pour la femme et les difficultés aussi pour l'homme, tout cela sont des freins à l'accueil de l'âme, à l'accueil de la Lumière, de l'énergie divine sur la Terre.

Lorsque tu œuvres pour te libérer tu permets à la femme d'être femme et tu permets à l'homme d'être homme.

Soyez femme vraie femme, soyez homme vrai homme, portez l'harmonie, l'équilibre du Divin.

Vous êtes différents complémentaires, acceptez, accueillez vos différences. Accueillez votre complémentarité, soyez vous-même, vous-même.


Y a-t-il une autre question ?

-Est-ce que la position de victime n'est pas parfois confortable.

Certes c'est une façon d'attirer les regards, d'attirer la compassion, d'attirer la pitié aussi. C'est une façon aussi de se déresponsabiliser, de sa propre création. C'est plus facile de se déresponsabiliser qu'effectivement de se culpabiliser pour la création. Alors évidemment la seule manière de se sortir de cet état de victime, de cette complaisance dans cet état, c'est de s'aimer véritablement parce que en s'aimant véritablement vous n'avez plus besoin d'attirer les regards vers vous et en s'aimant véritablement il n'y a plus de place pour la culpabilité. Alors l'être peut prendre sa juste place.


Y a-t-il une autre question ?

-J'en ai une. Dans notre société en ce moment il y a un débat qui prend de l'ampleur sur les femmes voilées, ces femmes qui cachent leurs personnalités, qui se disent donc heureuses en étant pourtant cachées, alors est-ce que c'est une forme de déni de leur propre féminité, ou se protègent-elles en fait de la société ou de toute culpabilité passée.

Elles ne cachent pas leur personnalité, elles cachent leur physique. Alors certes le physique entre dans la personnalité certes. Elles ne voilent pas entièrement leur personnalité. Bien des êtres et notamment des femmes voilent leurs personnalités d'une autre manière parce qu'elles vivent, justement, certaines avec des bourreaux qui les écrasent et qui les empêchent d'être elles-mêmes. Ce n'est que l'apparence extérieure, ce n'est que la vision extérieure, que ces voiles de cette féminité se cachent. Et certes cela fait partie des croyances et certes cela fait partie aussi d'une certaine hégémonie masculine qui entre dans des sentiments de jalousie et de possessivité et ces femmes se plient à ces sentiments. Certaines se mettent aussi en sécurité derrière ces voiles, elles se sentent à l'abri du regard des hommes, certains hommes qui ont des regards… trop sexués. Laissez donc ces femmes prendre conscience elles-mêmes du pourquoi de ces voiles et prendre conscience elles-mêmes de l'importance de se libérer. Laissez donc ces femmes faire comprendre à ces hommes qu'elles ne sont pas offertes 24 heures sur 24. Laissez donc à ces femmes cette liberté et vous femmes libérez-vous et soyez vous-mêmes, soyez authentiques, pour vous et pour toutes les femmes de la Terre. Certes ces voiles font débat, font scission, font opposition, font intolérance, laissez donc ces femmes libres d'être ce qu'elles veulent être. Donnez la liberté à l'autre c'est donnez à l'autre l'occasion de se libérer. Merci pour cette question.


Y a-t-il encore une question ?

-Est-ce que la maladie peut être un moyen d'exister comme une victime?

Si cela peut être une explication ce n'est pas comme cela qu'il faut voir la chose. La victime est victime de sa maladie. Si à un moment donné elle a trouvé cette solution pour qu'on la regarde, pour qu'on prenne soin d'elle, elle devient totalement victime de sa maladie. Elle a créé quelque chose qu'elle ne sait plus gérer. Ainsi il faut aider la victime de la maladie. Il est important de lui apporter l'amour et la force nécessaire pour reprendre les rennes de sa vie, pour entrer le schéma dans une phase de guérison.

Si tu vois qu'en ces circonstances la victime s'installe dans un état encore plus profond de victime, cela dépasse le besoin que l'on prenne soin d'elle, que l'on s'occupe d'elle.

Est-ce que cet éclairage est suffisant ?

-Oui merci.


Chers amis de la Terre nous sommes heureux, ravis d'avoir passé ce temps avec vous, pour vous. Nous sommes heureux de ces contacts, de ces rendez vous. Nous sommes heureux de votre écoute, de votre ouverture. Nous sommes joyeux et nous vous éclaboussons de notre joie.

Nous vous bénissons de notre joie. Nous allons à présent nous retirer. Nous laissons derrière nous les effluves de la joie.

Nous vous disons encore une fois combien nous vous aimons, vraiment, vraiment !

Nous vous remercions, nous vous disons à très bientôt.

-Merci, merci. Bon retour.




Transmission canalisée par Ysa'Belle le vendredi 14 mai 2010