Et nous vous saluons chères âmes

Vous êtes soutenus par la Douceur des Anges.

 

Nous vous saluons chères âmes, nous vous accueillons en la douceur de cette journée, même si en cette journée, il pleut, même si il y a du vent, même s'il fait froid, même si dans vos vies, il pleut, il y a du vent, il fait froid. Sachez que cette énergie de Douceur est à portée de votre main.

Vous n'avez qu'à faire le geste de la saisir. Ainsi vous pouvez faire le geste, vous allez pouvoir si vous le souhaitez, visualiser en votre cœur, une main qui se tend vers le ciel.

Une main se tend dans votre canal jusque dans votre tête et vient sortir de votre tête, et vient s'ouvrir en offrande afin de recevoir cette énergie de Douceur.

Nous emplissons votre main.

Visualisez cette main qui se colore en rose et ce rose petit à petit inonde la main, inonde le bras. Lorsque vous sentez que vous êtes en parfait contact avec cette énergie de Douceur, vous pouvez rétracter votre bras et faire descendre cette énergie en votre cœur.

...

Chères âmes, si nous vous offrons autant de Douceur, c'est parce que sur le chemin de vos vies, vous avez rencontré maintes et maintes épines. N'est-il pas plus agréable de se faire caresser par cette énergie plutôt que de se faire griffer par ces épines?

Si nous vous offrons autant de Douceur c'est pour que vous preniez goût à cette Douceur. Pour que vous vous disiez, maintenant assez d'épines, pour que vous vous disiez, maintenant place à la Douceur.

Pour vous donnez une image, un enfant qui est élevé avec des coups, dès l'instant où vous allez porter une main sur lui pour le caresser, cet enfant va aussitôt se mettre en position de défense car il va croire que vous allez le battre. Voyez cette image, vous avez à réapprendre plus ou moins selon votre cheminement, vous avez à réapprendre à accueillir la caresse.

...

Nous posons notre main de velours sur vous, sur votre âme, sur votre cœur, et sur votre corps, pour vous caresser, pour vous réapprendre le goût de la caresse.

...

Laissez-vous fondre de plaisir, sous cette caresse.

...

Prenez ce temps de silence que nous allons vous accorder, pour porter votre concentration, votre attention sur votre poitrine, sur ce qui se vit en votre poitrine, sur ce qui se vit en votre cœur. Soyez attentifs à la caresse, aux picotements, aux sensations plus ou moins agréables ou plus ou moins désagréables. Portez attention, toute votre attention sur cette zone. Essayez de laisser votre mental de côté, même s'il se manifeste, laissez-le s'exprimer, mais de côté.

Laissez-vous fondre de plaisir, et laissez-vous fondre de désir, désir de vivre.

...

A présent, vous allez visualiser que de chacune de vos cellules, toutes vos cellules, une main et un bras se tendent, vers votre cœur, qui s'est empli de Douceur. Chacune de ces mains vient saisir cette énergie de Douceur et tous les bras se rétractent dans vos cellules afin de diffuser cette énergie dans votre corps.

...

Nous le disons et nous le redisons afin que cela soit vraiment imprégné en vous.

Tranchez net tous les liens avec le passé, tournez absolument votre regard dans le présent et vers le bout du chemin, vers ce que vous voyez du bout du chemin car le chemin ne s'arrête pas, le chemin continue.

Portez votre regard intensément vers la Lumière. Ne détournez plus votre regard vers le passé. Si vous souhaitez faire un grand bond en avant, le grand bond de l'humanité, ne détournez pas votre regard de votre chemin. Ayez un œil pointé sur ici et maintenant, et un œil pointé sur la Lumière qui se trouve sur le chemin.

Lorsque vous marchez dans la rue ou sur un sentier, ou n'importe où, lorsque vous marchez, vous avez la conscience des pas que vous faites, ainsi vous êtes dans l'ici et maintenant. Chaque pas que vous faites, c'est l'ici et maintenant, et vous avez votre regard porté au loin afin d'éviter les obstacles qui pourraient se présenter sur votre chemin, tels des bosses, tels des creux, etc...

Vous constatez que si vous marchez en regardant derrière vous, vous pouvez tomber, vous pouvez vous entraver par exemple à une racine d'un arbre. Et vous ne pouvez pas en vouloir à la racine de l'arbre d'être placée ici, car c'était à vous d'être vigilants et non point à l'arbre de retirer sa racine. Voyez l'image chères âmes.

Lancez-vous droit devant à la conquête de Qui vous êtes, à la conquête de la vaste étendue d'Amour qui vous attend, nous pourrions vous dire, à la conquête de l'or.

...

Nous vous disons chères âmes, que vous avez à faire ce bond en avant, dans votre trinité, en parfaite reliance entre votre Essence Divine, votre âme et votre corps incarné dans une personnalité, ou une personnalité incarnée dans un corps. Nous vous disons, n'abandonnez pas votre corps en route, car votre corps et votre personnalité sont à faire ce bond en avant, avec vous.

Dans ce bond en avant, votre corps va se transformer. Toutefois vous ne pouvez pas faire ce bond en avant si votre corps n'est pas prêt à le faire, c'est à dire s'il reste encore dans certaines cellules, certaines de vos cellules, la moindre trace de résistances, votre corps ne peut pas faire ce bond. cela est une réalité. Nous vous aidons, nous vous guidons, nous créons avec vous votre transformation parce que vous nous l'avez demandé.

La Lumière qui est contenue dans votre corps physique est infiniment belle. Lorsque cette Lumière transparaîtra dans chaque pore de votre peau vous serez magnifiquement beaux...

 

Transmission de Métatron  canalisé par Ysa'Belle    le   8 décembre 2006

 

 

Retour à l'accueil de COEUR-ORSERAPHIN.COM