Chers frères et sœurs mon cœur s'ouvre pour vous et je vous invite à entrer dans la conscience de Qui vous êtes.

Je vous invite à prendre trois respirations profondes et chaque expir vous fait prendre conscience de la connexion avec la Terre.

En cet instant je vous bénis et mon Amour vous couvre de douceur. La joie en vos cœurs s'expanse et vous entraîne vers un au-delà. Pour aller vers cet au-delà vous allez devoir mourir. Laissez derrière vous tout ce qui était, vous. En cet instant je t'invite à accepter cela en ton cœur. En cet instant je suis la Lumière de la Mère, Divine, Universelle, et je te porte en mon sein pour t'aider à renaître.

Cette soirée, cette séance, est là pour t'aider, pour donner en toi un grand élan dans ce processus de mort et de renaissance car ce processus est actif en permanence dans l'Univers, en permanence sur cette Terre. A chaque instant, je vais dire des entités, qu'elles soient minérales, végétales, animales, humaines, des entités naissent et à chaque instant des entités meurent. A chaque instant il y a des processus de transformation, à chaque instant en ton corps des cellules naissent et des cellules meurent, et pourtant tu es toujours là.

C'est avec un Amour infini et inconditionnel que je te porte en cet instant afin que tu te détendes et que tu acceptes Qui tu es en cet instant, toi, ta vie, ta personnalité, tout ce que tu es, accepte-le. Mon regard ne te juge pas. Et je te dis viens, marchons ensemble vers un au-delà.

Sachez qu'il y a en chacun d'entre vous la peur de la mort. Cette peur peut prendre différents visages. Il peut y avoir des peurs liées à des croyances sur l'au-delà. Il peut y avoir aussi la peur liée à l'attachement sur cette Terre aux êtres chers, à une vie précise. Il y a aussi la peur de souffrir.

En cet instant si tu es d'accord je vais t'aider à te libérer de ces peurs. Ces peurs sont liées à la mort c'est à dire la fin de ta vie, celle-ci, la fin, la destruction de ton corps physique, la fin de tout ce que tu as construit en ta vie. Sache que cette peur vient s'immiscer dans toutes les petites morts que tu as à vivre quotidiennement. Évidemment elle se manifeste de manière plus ou moins intensive, importante. Pour que cette peur cesse il y a un processus radical : celui de t'offrir totalement à la vie. Mais cette offrande est difficile.

Elle est difficile parce que tu ne sais pas en t'offrant, ce que tu vas devenir. Tu ne sais pas quelle transformation tu vas vivre, comment tu vas te transformer. C'est cela aussi qui reçoit l'éclairage en cette soirée, la lumière guérisseuse. Laisse ces paroles et l'énergie qui les accompagne, pénétrer en toi. Ne cherche pas une réflexion particulière, laisse faire. Même si ton mental s'agite, même si ton mental cherche des solutions, des explications, laisse faire !

Je vais d'abord te parler de la mort physique puisque, elle intrigue, elle inquiète. Ce processus de mort physique tu l'as déjà vécu maintes et maintes fois. Tu l'as vécu dans des situations diverses et variées, des situations de souffrance, mais aussi des situations de douceur. Ayant connaissance de ces situations, elles sont inscrites en tes cellules, tu peux aujourd'hui choisir ton camp. Choisis-tu le camp de la souffrance ou le camp de la douceur ? Crois-tu qu'il te soit obligé de souffrir ? Ou crois-tu que tu puisses le vivre dans la douceur? A toi de croire, à toi de croire en ce que tu veux expérimenter, et sache que cette foi va s'inscrire en toi, profondément ! Et te mener vers ce chemin-là.

Le processus de la Naissance est le même que le processus de la mort. Il s'agit de passer la même porte, la même porte. Souviens-toi que ne serait-ce que par ta naissance tu as passé cette porte.

C'est au moment où tu es entré en contact avec les émotions de la Terre, les émotions des êtres humains, que cela s'est compliqué pour toi. Et c'est au moment, juste avant de passer la porte au moment où il est important de se défaire de toutes ces émotions que cela peut se compliquer aussi. En cet instant je t'aide à revivre l'instant du passage de la porte. Cette porte est une porte de Lumière, elle se situe juste avant le plan éthérique de la Terre, c'est ce plan éthérique qui est le premier contact avec l'émotion, et c'est dans ce plan éthérique que certaines âmes se perdent, ayant oublié la porte, ne la retrouvant pas. Sache que lorsque l'être passe à nouveau la porte pour partir de ce plan terrestre, aussitôt la porte passée, il se retrouve aspiré, baigné, dans une Lumière intense et infinie d'Amour. C'est bien ainsi que cela se passe.

Je t'invite et je t'aide à contacter la porte de Lumière afin d'apaiser tes peurs.

En ce plan éthérique errent beaucoup d'êtres, coincés en ce plan par leurs souffrances émotionnelles, leurs croyances, parce que ne pas croire en l'au-delà est une croyance, aussi. Ce plan éthérique en quelque sorte est alourdi par ces êtres qui errent et il est juste et important d'aider ce plan éthérique à s'alléger, ainsi d'aider ces âmes, ces êtres en errance, à trouver la porte. Il est juste et c'est votre rôle, vous de la Terre, de les aider, de leur apporter votre foi en l'au-delà, cet au-delà de Lumière. Il est juste de les éclairer pour qu'ils trouvent la porte de leur salut. Ce plan éthérique s'allégeant c'est toute l'humanité qui va s'alléger et c'est la Terre qui va s'alléger, c'est tout ce qui existe sur la Terre qui va s'alléger.

Ainsi pour les aider certes je vous invite à diriger vers eux votre Amour et votre compassion, mais je vous invite aussi à renforcer votre foi, votre foi en cet au-delà de Lumière parce qu'en renforçant votre foi vous vous libérez de vos peurs et en vous libérant de vos peurs vous montrez le chemin.

En cet instant, avec cette mémoire de la porte qui s'installe en toi ou qui se réveille en toi, tu es entrain d'apaiser la peur de l'inconnu puisque tu te rends compte que cet inconnu tu le connais déjà.

Ainsi je t'ai parlé de la peur, de la souffrance. Pour te libérer de cette peur il est important que tu prennes le chemin ou que tu continues le chemin que tu as déjà emprunté pour laisser vivre pleinement tes émotions sans les retenir. Les retenir c'est les juger, alors bien sûr tu ne vas pas juger tes rires, tu ne vas pas juger ta joie, tu ne vas pas juger tes bonheurs. Mais jusqu'à quand vas-tu juger tes larmes ? Jusqu'à quand vas-tu juger ta tristesse ? Jusqu'à quand vas-tu juger un mal-être passager ? Ne juge pas ce qui émane de toi, ces émotions qui sont là parce que pour le moment tu ne sais pas faire autrement. Apprends à accepter, à respirer, à laisser passer et ainsi tu prends le chemin de la Douceur. Apprends à ne pas juger la vie qui peut parfois te malmener. Accepte d'être aimé parce que l'émotion fait partie de ta vie, elle fait partie de ta chair, elle fait partie de ton esprit, elle fait partie de ton cœur.

Je t'invite à reprendre trois respirations profondes, tu souffles ce qui est là en toi dans la Terre et tu inspires son énergie.

Aujourd'hui au-delà des mots c'est un processus qui se met en branle, un processus qui existe déjà en toi, sans que tu t'en rendes compte, mais il est juste que tu puisses le vivre pleinement en conscience afin de faciliter, de favoriser le processus.

En cet instant je te porte en mon sein, en mon cœur vibrant d'Amour.

Tout va bien. Laisse-toi aller.

La joie sautille en toi et vient balayer les retenues.

A présent je vais te parler de la peur liée à l'attachement. Alors certes cet attachement n'est pas à juger parce que cet attachement vous maintient dans cette vie, que ce soit un attachement à vos parents, à vos enfants, à vos amis, à vos compagnons, que ce soit un attachement à la vie que vous menez, un attachement à un lieu, à une maison, rien n'est à juger.

Mais il est important que vous acceptiez un jour de perdre tout cela.

Je vais te donner une image :

Tous ces attachements imagine-les comme des liens, des câbles tendus, avec des crochets au bout pour maintenir l'attachement. En vivant dans la peur de perdre cela, tu fais qu'en quelque sorte ces crochets se referment sur ce que tu tiens. En quelque sorte ces crochets vont se rouiller et il deviendra difficile alors de détacher ce lien au moment voulu, que ce soit toi qui partes ou que ce soit l'autre qui parte, et aussi que tu perdes une façon de vivre, que tu quittes un lieu, que tu quittes une maison. En acceptant de perdre tout cela, d'aller vers un ailleurs, tu maintiens ces crochets en place, mais au moment venu ils se déferont dans une très grande facilité. Et c'est le fait que ces crochets soient bien agrippés, bien fermés, qui fait que la souffrance peut s'installer. Tu n'es que de passage dans cette vie et tout dans ta vie n'est que de passage. Alors certes ce que je te dis là peut réveiller des angoisses, peut donner le vertige, c'est pour cela qu'il est important que tu puisses t'accorder, te raccorder à ta foi en l'éternité, parce que dans l'éternité il y a toute l'histoire de l'Univers, il y a toute ton histoire, toute l'histoire de la Vibration Divine, que tu es. Et dans cette histoire tu sais très bien que tout se transforme, tout se transforme ! Tout le temps !

Comme tu as réveillé la mémoire du passage réveille la mémoire de l'éternité, la mémoire universelle. Si tu ne sais pas comment faire aie simplement cette intention.

Lorsque cette mémoire sera bien éveillée en toi tu seras en paix parce que tu accepteras vraiment tous les mouvements de la vie et tu comprendras véritablement que chaque instant de ta vie est une expérience, et tu comprendras véritablement que cette expérience est au service de l'Univers tout entier.

Aujourd'hui sur cette Terre en cette période se vit une très grande mort, la mort de bien des croyances, la mort de bien des cristallisations émotionnelles, ce n'est pas la mort des émotions, la mort des cristallisations. Ainsi tu es habitué depuis longtemps dans cette vie et celles d'avant, à vivre avec un certain paysage émotionnel. Ces cristallisations sont des montagnes, sont des portes fermées, sont des ronciers, sont des crevasses. Tu as l'habitude de vivre avec ce paysage, tu t'es fait à ce paysage et aujourd'hui cette mort annoncée te dit : Le paysage va changer. Alors toujours dans la peur de l'inconnu des résistances se manifestent. Regarde ce qui se passe à l'extérieur de toi dans les mouvements humains quand il est question de changement, notamment dans ce pays de la France. Lorsqu'il est question de changer quelque chose qui est établi depuis longtemps regarde comment les êtres se réunissent et manifestent et se posent en résistance. Ceci n'est pas pour juger mais simplement pour t'expliquer ce qui se passe en toi. Ce paysage émotionnel qu'il soit confortable ou non et bien souvent il est inconfortable n'est-ce pas ? Ce paysage est devenu une habitude, ce paysage est connu. Confort ou inconfort c'est ce que tu as l'habitude de voir, c'est ce que tu connais depuis longtemps. Il y a aujourd'hui une grande invitation à mettre un grand coup de balai sur tout cela pour transformer le paysage. C'est la mort annoncée de ton paysage émotionnel.

Laisse vivre ce mouvement en toi, laisse vivre cette acceptation en toi, celle que tu viens de poser tout à l'heure. Alors certes ce paysage qui change va te transformer. Accepte d'être transformé. Cette acceptation va mettre en marche un processus en toi qui va te montrer tes peurs les unes après les autres, les peurs qui créent des résistances au changement. Si tu sais déjà cela, si tu as déjà entendu cela, sache qu'il se crée en cet instant un élan supplémentaire amplifié qui vient t'aider.

Je te ramène en la mémoire éternelle.

Ainsi que faut-il faire pour aider ce processus? Tout simplement fais corps avec la Terre et accepte.

Fais corps avec la Terre et accepte.

Ceci ne veut pas dire te mettre dans un état de soumission. L'acceptation installe la fluidité en toi mais en même temps il est juste que tu émanes tes désirs profonds.

Je te rappelle que tu as en toi la Puissance Créatrice, tu as en toi le Verbe Créateur. Ainsi tu acceptes et tu rends la fluidité en ton corps, en ton esprit, en ton cœur et en même temps tu crées, ainsi tu choisis un chemin, tu dessines un chemin.

Tes structures énergétiques vont se transformer.

Jusqu'à maintenant puisqu'il est encore juste de parler de séparation, jusqu'à maintenant ton âme s'est incarnée dans ton corps mais ne s'est pas engagée totalement. Tu l'as bien compris maintenant, toutes les raisons émotionnelles ont freiné l'incarnation. C'est comme si tu t'engageais dans un tunnel, un passage et que au moment où tu commences à t'engager tu sens que ce passage te fait peur, que ce passage n'est pas agréable, ainsi tu t'engages jusqu'à peu près au niveau de la poitrine et le reste ne s'engage pas. Ceci est une image pour te montrer que ton âme s'est engagée mais pas totalement, ton âme a mis les pieds dans cette substance émotionnelle de la Terre et ton âme a freiné son élan. C'est pour cette raison qu'il est juste pour le moment de parler du corps et de l'âme. En rendant la fluidité de ton corps en te libérant de toutes les cristallisations émotionnelles, en lâchant toutes tes mémoires humaines, mémoires émotionnelles évidemment, tu permets à l'âme de s'incarner encore plus. C'est comme si ton corps se trouvait dans un œuf et qu'une partie de la coquille de cet œuf n'est pas encore terminée. Dans ce plan physique ta coquille n'est pas achevée parce qu'une partie de ton âme n'est pas ici.

Petit à petit tu l'invites à venir en toi, petit à petit tu lâches prise, petit à petit tu acceptes et petit à petit cette âme s'incarne. Ainsi bientôt il ne sera plus question d'âme, l'âme se meurt, l'âme se transforme, l'âme devient partie intégrante de ton corps, de tes énergies, de ta substance humaine. L'âme devient substance humaine et l'être humain devient Dieu.

En cet instant tu laisses s'accomplir ce miracle. Et je t'en remercie.

Lorsque cette coquille sera achevée tout ton être va se détendre, ton cœur pourra s'ouvrir car alors tu te sentiras parfaitement bien en toi et tous tes corps énergétiques seront baignés par la Lumière éternelle et infinie, seront nourris par l'Amour infini de cette Lumière. Et cette coquille protectrice laissera passer cette Lumière et tu recevras aussi jusqu'en ton cœur la Lumière des autres.

Ainsi parler de la mort aujourd'hui est une grande invitation à la vie parce que si tu n'as plus peur de mourir tu n'as plus peur de vivre, parce qu'ainsi tu n'as plus peur de l'inconnu et donc de la transformation.

Ainsi tu n'as plus peur des émotions,

tu n'as plus peur de souffrir

ainsi tu n'as plus peur de tes émotions,

tu n'as plus peur de tes attaches

ainsi tu peux les vivre librement,

et tout ton être se libère

et la vie entre en toi.

Et l'âme se fond en toi et l'humanité se transforme.

La transformation d'un monde matériel est la conséquence de la transformation de ton monde intérieur. Ton paysage intérieur se transforme, alors le paysage de ta vie extérieure se transforme. La vie c'est d'abord un monde en toi, un monde en transformation perpétuelle. En toi il peut y avoir un grand soleil, il peut aussi pleuvoir, il peut y avoir des tempêtes, des inondations, ceci est l'expérience humaine. Tout ceci existe à l'extérieur de toi, ceci est l'expérience de la vie sur terre.

Je t'invite à nouveau à prendre trois respirations profondes encore en intensifiant le corps à corps avec la Terre.

Cette invitation à la mort va bousculer bien des croyances en toi mais ne t'attends pas forcément à de grands tremblements de terre en toi car sache que ceci peut se faire dans une grande douceur, sans qu'il y ait une grande révolution qui se crée en toi. Accepte simplement ce mouvement, accepte-le. Répète souvent cette acceptation. Dis-le à haute voix, écoute-toi, entends-toi !

Exprime-toi ! Tu peux l'exprimer tout haut maintenant si tu le souhaites.

J'accepte.

Il est important que j'insiste sur ce mot soumission. Encore une fois l'acceptation n'est pas la soumission. Tu es entré dans un processus qui n'est pas que le tien, c'est un processus universel. En t'incarnant tu connaissais l'existence de ce processus, tu as choisi de t'incarner à ce moment-là pour vivre ce processus. Ainsi ne pas accepter ce processus c'est entrer en résistance avec toi-même, avec l'accord que tu as passé, avec la vie, avec l'Univers. Comprends bien cela. Si tu résistes c'est à toi que tu résistes. Si tu résistes c'est à ton mouvement que tu résistes, parce que ton âme s'est incarnée et a créé un mouvement, a créé ce que tu appelles un destin, a créé un chemin. Et freiner dans ce chemin c'est résister, c'est résister à ta mission en quelque sorte. Ainsi pour jouer avec les mots c'est lorsque tu résistes que tu es en état de soumission, tu es sous ta mission.

Rappelle-toi en ton cœur de l'engagement que tu as pris en venant. Ceci est un engagement mais il est important que tu saches que si tu romps cet engagement tu ne seras pas puni, et je parle en l'occurrence du suicide, de l'interruption volontaire de la vie. Mais sache que ce mouvement étant créé ton âme poussée par ce mouvement reviendra, se réincarnera avec la même mission, avec les mêmes expériences à vivre. C'est pourquoi il est important qu'ici, maintenant, tu transformes ta vie, tu transforme ton paysage intérieur que tu acceptes que cela se fasse. Ainsi libère-toi de tes chaînes de croyances. Ne crois pas que ta vie telle qu'elle est aujourd'hui quelle qu'elle soit ne changera jamais. Je te dis cela pour que ceux qui sont bien installés dans leurs vies puissent laisser libre le mouvement de la vie et pour que ceux qui ne sont pas bien installés dans leurs vies aient un espoir grandissant que tout peut arriver, que tout peut se transformer, rien n'est figé, rien n'est figé.

 

A présent je vais ouvrir un espace de questions.

La mort est sujet qui alimente bien des interrogations. N'hésitez pas.

Je pensais à ces âmes égarées sur le plan éthérique, qui tournent en rond, qui cherchent la porte de Lumière pour sortir et je me demandais quel est  le temps maximum ou moyen qu'elles restent à tourner en rond.

Elles ont l'éternité.

 Sans espoir d'être libérées ou qu'on vienne à leur secours ?

La vie est toujours porteuse d'espoir. La vie existe partout en tout. Ainsi la vie existe toujours en elles ainsi l'espoir existe toujours, simplement cet espoir est caché. Vos espoirs les alimentent, alimentent leur espoir. Vos énergies de vie les nourrissent, c'est pour cette raison que beaucoup de ces errants viennent s'alimenter à vos énergies. Cela ne sera plus le cas lorsque votre coquille sera intacte, sachez-le. Sachez aussi que ce plan éthérique est véritablement à être libre, à être libéré, que toutes ces âmes en errance sont invitées aussi à se libérer, à sortir et à retrouver la porte. C'est pour ça qu'il est important d'œuvrer pour eux, d'œuvrer pour elles, de transmettre votre Amour votre compassion votre Lumière pour créer un grand balayage sur ce plan éthérique.

 

 Par contre sur ce plan éthérique je ne comprends pas pourquoi, venant d'une autre dimension justement ils n'ont pas possibilité d'aider ces âmes à quitter cette dimension, pourquoi ça doit passer par nous, pourquoi est-ce que ce travail ne peut pas être effectué par leur propre âme, enfin je ne sais pas comment dire ça... puisque visiblement dans cette dimension si j'ai bien compris une partie de l'âme est en nous, quand elle quitte cette enveloppe elle va se retrouver dans cette dimension plus ou moins bloquée, enfermée dans un espace sans pouvoir le quitter ou avoir peut-être conscience qu'elle s'y trouve et avoir possibilité de le quitter et d'aller ailleurs, alors comment se fait-il que leur propre âme ou d'autre entités d'autres dimensions ne peuvent elles mêmes intervenir pour les aider ?

Ces âmes sont attachées encore au plan terrestre. Elles sont attachées encore aux émotions. Elles ont les regards tournés vers la Terre. Ainsi si quelqu'un braque une lumière dans ton dos tu ne vas pas la voir ou peut-être tu vas voir la lumière qui passe devant toi mais sans comprendre d'où vient cette lumière. Pour situer dans un espace ces portes de Lumière on va dire que ces âmes regardent vers le bas, vers la Terre alors que la porte se trouve en haut. Ainsi tu comprends qu'elles ne peuvent pas voir la porte. Elles ont le regard braqué vers vous êtres humains. Ainsi c'est vous, pour redonner encore une autre image avec votre Lumière votre Amour et votre compassion qui allez braquer un doigt vers le haut vers la porte pour les aider à détourner leur regard de la Terre et à regarder vers en haut, et ainsi les aider à voir la porte.

D'où l'importance de créer des groupes de passeuses d'âmes.

Tout à fait.

Ça devient plus compliqué

Certes

Ça peut être des humains qui les empêchent de...

Tout a fait il y a des attachements qui peuvent empêcher, c'est pour cette raison que j'en ai parlé tout à l'heure qu'il est important au moment venu, qu'il est important de se détacher. Que ce soit le moment de ta mort physique ou le moment de la mort physique d'un être cher, d'un être aimé, d'âmes inconnues qui ne veulent pas partir

Il y a des âmes rebelles, il y a des âmes rebelles incarnées, n'est-ce pas ? Ainsi il est important d'approcher ces âmes avec beaucoup d'Amour et de compassion et beaucoup de patience car l'Amour et la patience, vous le savez, font des miracles ;

Ainsi ces âmes finissent bien par comprendre un jour où est le chemin, où est la porte. Ainsi à travers cette question je t'invite à faire confiance à la Vie, en la vie qui coule en chacun. La vie invite toujours au mouvement et ces âmes en errance se trouvent dans une certaine stagnation. Il y a toujours à un moment donné une impulsion qui réveille en quelque sorte ces âmes qui se sont endormies sur leur chemin.

Plus vous créerez des intentions pour ces âmes plus vous vous unirez et unirez vos lumières pour elles et plus la vie va circuler en ce plan éthérique et cette vie créer des impulsions, des mouvements et ces âmes passeront les portes.

Il va y avoir un phénomène qui va se créer lorsque vos coquilles d'œuf seront complétées. Ces âmes n'auront plus de nourriture énergétique, elles ne viendront plus, elles ne pourront plus venir vampiriser vos corps énergétiques. Elles seront en quelque sorte guidées par votre lumière, elles seront guidées vers la porte. Ainsi voyez tout le processus qui est en marche pour alléger la Terre et tous ses habitants parce que toutes ces âmes en errance sont là avec leurs émotions, avec leurs souffrances, leurs croyances et en quelque sorte elles pèsent, elles pèsent sur vous. Elles vous maintiennent dans des émotions qui n'ont plus raison d'être puisque l'être humain a disparu. En quelque sorte l'être humain a disparu mais c'est comme si ses émotions, certaines de ses émotions existaient toujours sur ce plan éthérique, comme si ces âmes traînaient avec elles des sacs pleins d'émotions, de croyances, de mémoires. Tout cela pèse sur vous. Ainsi un processus est en œuvre pour vous alléger, tous, et redonner la vie, redonner la vie partout où elle s'est endormie, que ce soit sur ce plan éthérique ou que ce soit sur le plan terrestre également. Certaines âmes se sont endormies. Certaines âmes sont complètement alourdies par leurs souffrances physiques ou morales. Certaines âmes sont endormies par certaines addictions, substances qui endorment l'esprit humain et ainsi qui empêchent l'âme de s'exprimer. Un processus est en œuvre pour réveiller, réveiller les esprits, réveiller les cœurs.

 

Une autre question ?

Et l'inverse dans le cas d'une réincarnation qu'est-ce qui fait qu'une âme choisit tel corps ou tel autre pour se réincarner ?

La réponse à cette question n'est pas tout à fait dans la logique de cette conférence sur la mort, toutefois succinctement le choix est poussé par l'envie d'expériences, l'expérience pousse à choisir des parents, une lignée de vivants, une lignée d'ancêtres, une lignée d'expériences vécues par ces ancêtres, une lignée de cristallisations émotionnelles. Il y a aussi des rendez-vous d'âmes, des rendez-vous de vibrations divines.

Ceci répond à tout un plan d'organisation divine en quelque sorte. Ceci est à la fois simple et complexe et long à expliquer.

 

Y a-t-il une autre question ?

J'aimerais bien poser une question, les animaux ont-ils une âme ? Le fait qu'on mange par exemple des poissons, on met ça dans notre corps, on mange de la viande enfin, on les tue ces animaux, en fait on devrait être tous végétariens...

Les végétaux aussi sont des entités.  

Ceci fait débat n'est-ce pas !

Dis-toi chère enfant qu'il y a des êtres qui vivent dans des lieux où il n'y a rien d'autre à manger que des animaux. Ainsi ceci n'est pas à juger, chacun, il est important que chacun fasse selon ses convictions, selon ses croyances, selon sa vérité. Chaque être humain trouve le chemin de son évolution. Ainsi si personnellement cela te choque de manger des animaux, si cela crée en toi une répulsion importante, n'en mange pas. Mais ne juge pas ceux qui en mangent. Tout sur cette Terre est vibration divine. Tout est appelé à naître et à mourir, à naître et à se transformer

Chacun sur cette Terre a sa propre croyance, sa propre vérité. Il y a autant de vérités que d'êtres humains. Ainsi ta question est intéressante en cela que il est important d'accepter que les croyances évoluent, important d'accepter que tes croyances meurent un jour, important d'accepter que tu puisses penser noir aujourd'hui et blanc demain, sans juger que la veille tu as pensé noir. C'est la mort annoncée de toutes les croyances parce que toutes les croyances vont évoluer. Cela a toujours été le cas. Accepte de passer à la machine à laver des croyances.

Et même manger de la viande ou ne pas manger de la viande est une croyance. Que chacun fasse ce qui correspond à sa vérité. Que chacun se libère de toute culpabilité à partir du moment où cela est fait dans le respect. Alors certes il y aurait matière à débat dans la façon de traiter les animaux, certes, cela aussi est à évoluer. Mais certains croient qu'ils peuvent se passer de viande et certains croient qu'ils ne peuvent pas s'en passer. Ceci est la vérité.

 

Y a-t-il une autre question ?

Est-ce que le moment de la mort physique est déjà défini au moment de l'incarnation ? Et deux questions en une, est-ce qu'il y a plusieurs formes de mort ? Est-ce que dans le cas où c'est une autre personne qui provoque la mort est-ce que c'est un rendez-vous d'âmes?

Et je me permettrais de renchérir à cette question. Ma question rejoint la sienne aussi. Dans les médias on a parlé de personnes qui se sont immolées par le feu, est-ce qu'on peut se demander si le fait de mettre leur mort devant la scène ce n'est pas une manière de permettre à d'autres de prendre conscience de certaines choses ou du moins d'avoir une prise de conscience et est-ce que leur mort, ce suicide n'est pas en quelque sorte considéré comme une mission, comme leur propre mission.

Ainsi pour cette question la réponse est déjà dans la question, je vais dire oui. Il y a effectivement une date prévue pour la mort. Cette date n'est pas le 31 janvier 2011, cette date est une période, mais cette période n'est pas figée, c'est à dire que quand l'âme s'incarne, il est prévu qu'elle vive un certain temps. Ce temps peut être raccourci effectivement par un suicide. Ce temps peut être raccourci effectivement par un accident certes violent, certes un rendez-vous d'âmes, ceci mérite quelques explications.

Il peut s'installer en l'être un état dépressif, une envie profonde de cesser l'expérience humaine. Ainsi l'être peut créer un accident violent bien avant la période de départ fixé de la Terre. Ainsi il crée puisque vous êtes d'accord maintenant sur le fait que l'être humain a une grande puissance créatrice, il crée cet accident violent, ainsi il envoie cette demande à l'Univers, l'Univers répond toujours aux demandes quelles qu'elles soient, l'Univers répond, dans la réponse à cette fin de vie certaines âmes certes vont répondre au rendez-vous.

Imaginons que dans un accident tout le monde soit tué, tout le monde meurt. Les âmes qui avaient rendez-vous, qui sont venues à ce rendez-vous, elles aussi soit étaient en fin de vie, soit étaient dans le même élan créateur de fin de vie.

Est-ce que ceci est assez clair ?

 Oui

Pas trop...

Alors pour simplifier je vais dire oui la vie peut être interrompue avant la période prévue. Je vais dire oui ce sont des rendez-vous d'âmes, des rendez-vous coordonnés par le coordinateur universel, des rendez-vous qui ne se font pas par hasard évidemment.

 Eh oui la vie peut durer plus longtemps que ce qui était prévu, par exemple pour des personnes qui devaient partir à un moment donné et qui s'accrochent à la vie, qui s'accrochent parce qu'elles ont peur de partir et qui souffrent évidemment. Toute résistance est synonyme de souffrances quelles qu'elles soient, physiques ou morales. être humain oui ces êtres qui se mettent au devant de la scène comme cela se fait actuellement, ces êtres en quelque sorte se sont investis d'une mission, la mission de réveiller, la mission de réveiller, mais cette mission n'est pas juste dans le sens où elles provoquent de grandes souffrances à l'être qui choisit cela. Il pourrait en être autrement, il pourrait en être autrement. Hormis les accidents certes la vie peut être raccourcie par des maladies. Ai-je répondu à ces deux questions ?

         Oui

 

Ya -t-il une autre question ?

 Du coup si nos âmes.. enfin une fois qu'on est mort on n'est jamais mort en fait... maintenant est-ce que on retrouve nos morts ? Enfin ça me déplairait de ne pas les voir... ça me facilite en fait quand je me dis je vais partir ça m'aide aussi parce que je me dis je les verrai, t'inquiète pas parce que t'as déjà du monde que tu connais, déjà je n'ai pas peur parce que t'as déjà plein de monde... tu connais ton père, ta ptite sœur, t'as ton frère, t'as un chien, t'as déjà toute une famille Est-ce que je les verrai vraiment ?

 Mais non mais c'est vrai !

C'est comme ça que je le ressens...

Cette question fait aussi débat. Il est important de comprendre qu'il existe une multitude de plans vibratoires. La Terre en est un. Pour le moment le plan éthérique en est un. Il en sera toujours un d'ailleurs, mais transformé, vous l'avez compris. Il existe différents plans vibratoires, ainsi sur tous ces plans vibratoires existe la vibration de l'étincelle qui a été en quelque sorte expulsée du Soleil Central, Vois pour te donner une image pour la compréhension, vois ce soleil et vois des rayons du soleil. Chacun d'entre vous est un rayon du soleil. C'est comme si sur ces rayons de soleil il y avait des étages mais tous ces étages sont communs, sur tous ces étages, sur chacun d'entre eux on retrouve la vibration de chacun des rayons du soleil, est-ce que c'est clair ?

Oui.

Ainsi lorsque tu vas quitter le plan terrestre tu vas arriver dans un plan vibratoire et sur ce plan vibratoire tu vas retrouver la vibration de chacun des êtres que tu as connus et aimés sur cette Terre, même si ces êtres ont continué leurs chemins et ont repris le chemin de la Terre, même si ces vibrations se sont réincarnées tu retrouveras leurs vibrations sur les plans que tu vas explorer. Ainsi tu reconnaîtras ces vibrations, tu reconnaîtras chacun d'entre eux et sois certaine que chacun d'entre eux viendront t'accueillir.

Mais ça veut dire Isabelle que nous sommes déjà ces vibrations.

Tout à fait. Mais ta conscience actuellement est incarnée ainsi il est difficile dans tes sensations terrestres, dans ton intelligence terrestre de pouvoir ressentir ces autres plans vibratoires. Toutefois certains ont cette faculté d'avoir conscience de certains plans vibratoires autres que celui de la Terre.

Et pour les animaux c'est pareil ? Ils sont des plans vibratoires aussi.

Tout à fait !

Donc c'est logique que quand on a perdu un animal qu'on aimait beaucoup je peux ressentir ses vibrations, ce que je fais, mais... on me dit que je suis folle...

 Lorsque c'est le cas tu es en contact effectivement sur un autre plan vibratoire, le plan vibratoire où se trouve ton animal ou ton ancien animal actuellement. Ainsi il entre en contact avec toi sur cet autre plan vibratoire et toi dans ta conscience humaine tu peux ramener son image dans ta visualisation dans ton ressenti, et certes sache que le fait que tu ressentes une présence est ce que tu ramènes de ce plan vibratoire.

Est-ce que c'est assez clair ?

 

Une autre question sur une vibration quand dans le rêve dont on se souvient vraiment les personnes qu'on a aimées sont là très fréquentes, et on rit avec, et c'est récurent et c'est un plaisir fou quand on se réveille le matin. Est-ce que c'est du même ordre que les vibrations du chat de Jeannette ?

Tout à fait ceci est du même ordre. Ainsi si tu rêves si tu as la sensation que tu as partagé un festin avec eux sache que c'est un festin énergétique, un festin de joie et cela se transforme dans ta conscience humaine par de la nourriture, par un rêve de nourriture. Le cerveau humain transforme toujours pour faire comprendre à l'humanité ce qui se passe, pour rationaliser en quelque sorte humainement ce qui s'est passé sur un autre plan. Le cerveau humain est ainsi fait qu'il a besoin de repositionner les situations dans son expérience humaine.

Et pourquoi dans une famille par exemple certains morts choisissent plutôt une sœur... par exemple parfois j'ai ma sœur qui me dit j'ai rêvé de papa ; et moi je dis, être humain bien pas moi quoi !

 Et ça me fait de la peine aussi parce que je n'ai pas rêvé de mon père, et je vais dire c'est pas juste parce que tu devrais venir me voir aussi, moi aussi j'ai besoin de te parler...

Lorsque il y a un souvenir, un rêve très précis, un rêve très présent de cet ordre-là c'est parce que en général l'être humain a besoin de ressentir cette présence, a besoin d'une réponse particulière, a besoin d'un contact important. Ceci peut correspondre à un manque, à un vide. Ainsi je vais dire le défunt vient remplir ce manque. A l'inverse il se peut aussi que le contact ne puisse pas revenir dans la conscience humaine parce qu'il y a un blocage particulier. Chaque cas bien évidemment est particulier ainsi on ne peut pas ce soir faire du cas par cas, toutefois je t'invite à réfléchir, pas avec ta tête mais avec ton cœur à cette circonstance particulière pour toi ;

Ce n'est pas obligatoirement ce n'est pas parce que le défunt te boude, peut-être tout simplement n'a-t-il pas besoin de ce contact, de rappeler ce contact dans ta vie présente, dans ta vie humaine.

 

Y a-t-il une autre question ?

Il ya quelques temps il y a des oiseaux qui sont morts sen grande quantité et dans plusieurs endroits de la planète. Est-ce qu'il y a une explication à cela ?

Il y a sur cette Terre une très grande perturbation provoquée par des ondes. Des ondes qui s'intercroisent, des ondes qui s'interchoquent. Des ondes qui déboussolent certains animaux, des animaux qui se fient, qui fient leur instinct à l'écoute de la Terre, à l'écoute des messages de la Terre, à l'écoute des ondes naturelles de la Terre. Ces ondes électromagnétiques, ces ondes créées par l'être humain ou plutôt distorsion nées par l'être humain, ces ondes viennent perturber ces animaux et peuvent provoquer des départs, des départs en masse, peuvent provoquer... en quelque sorte ce sont comme des suicides collectifs. Mais un animal ne se suicide pas consciemment comme l'être humain, c'est tout un concours de circonstances qui fait que la vie s'arrête.

Dans le processus de cette mort annoncée il y a des transformations de cet ordre-là qui vont se créer, qui ont à se créer parce que dans ce processus il y a le rééquilibrage à tous les points de vue, la réharmonisation à tous les points de vue. Le respect, le respect de soi, de l'autre et de la Terre tout entière va faire en sorte que tout se rééquilibre naturellement.

 

Y a-t-il une autre question ?

Est-ce que d'une vie à l'autre il y a forcément une progression spirituelle de l'âme, ou une régression éventuellement ?

C'est effectivement possible. Il se peut qu'une âme choisisse de se réincarner dans un corps, un lieu de la Terre où la vie est difficile voire très difficile. Cette âme ayant fait l'expérience d'une grande sagesse avant vient avec toute cette expérience afin d'aider les frères et sœurs de ce lieu à se réveiller, à se révéler, à se transformer, à vivre autrement. Il est important que vous ayez tous en mémoire que vous venez de la Sagesse Universelle. Il est important que vous ayez en mémoire que vous venez de l'Amour Infini Universel, que vous êtes faits de cette matière-là. Ainsi qui que vous soyez, où que vous soyez, quelle que soit l'expérience, les expériences qui ont été vôtres, vous avez en vous la Sagesse Universelle, l'Amour Universel.

A vous de libérer cela, acceptez la vie, acceptez le mouvement, acceptez la joie, acceptez l'Amour. Acceptez de vous transformer, acceptez de mourir. Aujourd'hui, maintenant, maintenant acceptez de mourir, dans l'instant d'après acceptez de renaître, parce que 'en même temps que vous mourez en même temps vous renaissez, parce qu'en même temps que des cellules meurent en même temps des cellules naissent.

Ainsi va la vie, mouvement perpétuel. En même temps qu'un être vivant naît, en même temps un autre meurt.

C'est ainsi que se termine cette soirée. Cet élan de vie qui s'amplifie en vous parce que vous avez accepté ce soir de mourir à ce qui était vous. La mort est toujours le signe d'une renaissance, toujours !

Acceptez ce mouvement et ne jugez plus les mouvements de mort et de vie sur la Terre quels qu'ils soient. La vie est toujours là, la vie toujours présente vient faire renaître ce qui est mort même si cela est transformé, est différent.

Acceptez et entrez dans la vie.

Dansez la vie. Jouez la vie. Acceptez et vivez maintenant.

Je vous remercie pour votre attention.

 

 

 

 

 

 

 

 

Transmission canalisée par Ysa'Belle    le vendredi 28  janvier  2011

 

 

Retour à l'accueil de COEUR-ORSERAPHIN.COM