Qui est Dieu

  Qui est Dieu ?

 

Bienvenue.

Bienvenue dans le ventre de Dieu, la matrice de l'Amour.

Tu es enveloppé par la Douceur, afin que tes oreilles humaines et que les oreilles de ton cœur écoutent et entendent le murmure de l'Amour.

Et je t'invite à te laisser aller, à te détendre, car la voix va t'enseigner et le cœur va te parler. Et je vais te dire que tu es un être infiniment aimé.

Entends cela avec tes oreilles, entends cela avec ton cœur, entends cela avec tout ton corps.

Tu es venu chercher des réponses à tes questions, sache que ces réponses vont venir au-delà de ton intellect.

 

Chacun d'entre vous avez une conviction quant à cette grande question :

 " Qui est Dieu ?"

Chacun avez vos croyances, chacun avez votre réalité.

Le temps est venu pour toute l'humanité de faire sauter les verrous, de faire sauter les barrières, de faire sauter les croyances.

Car ce en quoi tu as à croire c'est en toi.

Tu es le Principe Divin manifesté dans un corps humain.

Certains savent déjà cela.

Cette croyance, cette réalité est à s'incarner dans ton cœur et en cette soirée tu es là pour çà.

Il est un grand pas que d'affirmer:

 "J'ai compris, je suis Dieu", et certes tu l'es. Et certes tu as le pouvoir créateur, et certes c'est toi, uni à toutes ces âmes qui sont incarnées ici, c'est toi, c'est vous qui avez créé ce monde, cette Terre, cette humanité et toutes ses expériences.

Et aujourd'hui tu affirmes de plus en plus :"Je suis, Dieu"

Et aujourd'hui je t'invite à l'être vraiment et sans limites.

Et si tu sens que ton cœur se serre à l'annonce de certains mots, je t'invite à respirer profondément parce que ici tu es dans le ventre de l'énergie d'Amour et ici tu es protégé et ici tu vas osé Être, mais ton cœur sait que dehors cela sera plus difficile. C'est pourquoi ton cœur, peut-être va avoir tendance à se resserrer, à se protéger.

Ainsi respire.

...

Après avoir adoré des Dieux, sous différentes formes et représentations, après avoir adoré ce qu'on nomme des Maîtres qui ont exprimé toute leur force créatrice, toute leur Lumière, tout leur Amour, après avoir adoré des Guides, certes qui ont rempli leur rôle de guide, je t'invite aujourd'hui à être en adoration pour toi et cela n'est pas du narcissisme, c'est simplement reconnaître que tout ce que tu as adoré jusqu'à présent qui était à l'extérieur de toi, que tout cela existe en toi.

Si parce que tu as une blessure à la jambe et que tu es à monter une marche, une main se tend vers toi pour t'aider, tu as de la reconnaissance et de la gratitude pour cette main qui est venue t'aider, mais lorsque tu as lâché la main tu te retrouves dans ta marche seul, tu ne mets pas l'autre qui t'a aidé sur un piédestal, c'est toi qui as monté cette marche.

Ainsi tout au long du chemin de l'humanité, dans cette marche dans les profondeurs de l'être, il y a eu des Guides, il y a eu des Maîtres qui sont venus tendre la main, que ce soient des Guides, des Maîtres incarnés sur la Terre, ou que ce soient des Guides dans ce qui est nommé l'au-delà. Aujourd'hui tu es à marcher seul parce que tu en es capable, parce que c'est ta destinée, parce que c'est ta vraie nature, parce que tu es, l'Être Divin.

Ainsi sois reconnaissant, aie de la gratitude envers tous ces Êtres qui ont aider l'humanité, mais ne les vénère pas comme étant supérieurs à toi, car ils ne le sont pas.

...

Chacun d'entre vous avez un rôle à jouer, le rôle du gentil, le rôle du méchant, le rôle du riche, le rôle du pauvre. Parce que chacun avez à comprendre l'expérience, l'expérience que c'est que d'être pauvre par exemple.

Ainsi vous venez pour faire l'expérience et aussi pour aider l'autre à comprendre. Par exemple dans cette dualité pauvre et riche, le pauvre fait comprendre au riche qu’il peut partager sa richesse, qu'il peut devenir généreux et qu’offrir est un cadeau qu'il se fait aussi. Et le riche fait comprendre au pauvre qu'il peut s'élever, qu'il peut changer cette Création, qu'il peut transformer sa vie.

Avant de naître vous avez distribuer les rôles et vous avez accepté avec amour de venir tenir ces rôles.

Ainsi toi qui manque de confiance en toi montre à celui qui en a trop, l'humilité, et toi qui a trop de confiance en toi montre à celui qui n'en a pas l'importance d'avoir confiance.

...

A cette question : "Qui est Dieu? " une réponse effectivement courte peut être apportée, tu l'as compris : Tu ES.

Mais tu n'es pas seul dans cette représentation divine, dans ce bal qui est donné, il y a l'autre avec toi. Et sur cette Terre il y a les animaux, qui sont une représentation aussi de la vibration divine, et les plantes, et les minéraux, et la Terre.

Et tu n'es pas seulement là pour entendre, tu es là pour accepter vraiment d'Être.

L'unique façon que tu as pour exprimer Qui tu es, pour montrer Qui tu es, c'est de libérer en toi, en ton cœur le rayonnement d'Amour, c'est l'unique façon.

Si tu affirmes avec ton ego : "Je suis Dieu", prends garde à toi! et tu ne vas pas t'attirer les foudres de l'enfer, tu vas simplement te complaire dans un miroir aux alouettes, une illusion.

Aujourd'hui ce n'est pas affirmer : "Je suis Dieu " qui t'est demandé. Aujourd'hui c'est "Être Dieu " que tu es invité à exprimer, c'est te remplir de cette Puissance, Puissance d'Amour, et c'est ton cœur qui se remplit car c'est lui qui affirme. C'est lui qui affirme, et cela n'est pas la même chose.

Car lui il affirme dans l'humilité.

C'est à dire ni trop, ni trop peu, dans la justesse totale.

Il affirme et il le vit et il n'a pas besoin de le dire. As-tu besoin de dire, je suis un homme, je suis une femme ? Cela se voit. Et tu n'auras pas besoin d'affirmer que tu es Dieu parce que lorsque ton cœur l'exprime, cela se voit. Cela se voit avec les yeux humains, peut-être pour certains, mais cela se voit surtout avec les yeux du cœur.

Un animal ne se dit pas : "Ah ben tiens, je suis Dieu, alors je vais aimer "

Un animal aime et vous avez tous fait l'expérience de cet Amour Inconditionnel que vous a donné un animal, sa présence, son regard, ses attentions.

On t'a parlé de tes bas instincts, de tes instincts animaux, soit pour t'enfoncer, pour te dévaloriser ou pour que tu te libères de ces ombres-là.

Et je te dis, les animaux n'ont pas de bas instincts, ils ont l'instinct, l'instinct de vie. Même si cet instinct les pousse à tuer, pour défendre leur territoire ou pour manger. Ils ont cet instinct-là parce qu'ils sont des animaux.

Evidemment toi tu n'es pas un animal, mais tu as perdu quelque fois l'instinct de vie, la preuve, certains décident de mettre fin à leur vie, soit par un acte volontaire soit à travers une maladie ou un accident. La vie qui coule en toi, c'est le Divin, cette vie, elle est Puissance Créatrice, elle t'a façonné, elle t'a donné un corps, elle t'a donné un monde où poser ce corps.

L'instinct de vie est ta vérité la plus profonde.

Cet instinct te pousse à vivre, à marcher, à créer.

...

Reçois en ton cœur de façon plus présente l'instinct de vie.

Pour faciliter l'intégration, tu peux dire, tu peux poser en toi mentalement :

 "J'accepte et j'accueille l'instinct de vie "

 

Au commencement tu étais fusion d'Amour Inconditionnel, pur, dans le sens sans couleur précise.

Au commencement tu étais tourbillon d'Amour, cela est inscrit dans ton cœur, cela existe dans ton cœur.

Puis cette fusion a explosé en une multitude de fragment d'Amour, ou Étincelles Divines, et tu es aussi une de ces Étincelles, cela est inscrit en ton cœur, cela est en ton cœur.

Et puis des Étincelles se sont regroupées d'un commun accord pour vivre une expérience, en l'occurrence l'expérience humaine.

Et je vais te dire : si tu refuses ta vie, tu refuses d'être Dieu, ici sur Terre. Evidemment tu l'es éternellement, mais si tu refuses la vie que tu as choisie, cette incarnation, tu refuses d'être un Dieu sur Terre, et cela va à l'encontre de ton choix et cela crée une grande dualité en toi, et la dualité crée la souffrance. Et si ta vie te pèse, c'est parce que elle ne te satisfait pas, parce qu'il y a de grandes douleurs qui sont là, et je te dis : tu as le pouvoir de transformer cela, tu as le pouvoir de transformer cette Terre, tu as le pouvoir que il n'y ait plus ces jeux de rôle, gentil méchant, pauvre riche, et que chacun vienne jouer le vrai rôle qu'il a à jouer ici maintenant, celui d'être un Dieu incarné qui fait l'expérience d'une vie humaine dans l'Amour, la Joie, l'Harmonie et la Paix.

Cela pourrait être un mantra : "L'Amour, la Joie, l'Harmonie, la Paix "

Et cela m'invite à te dire en parlant de mantra, que quoi que tu prononces, à partir du moment où cela est imprégné d'une intention, ce que tu prononces manifeste ton intention et donc le crée. Ainsi par exemple tu pourrais passer une convention avec toi-même et tu te dis : " A chaque fois que je dis  bla-bla-bla , cela va m'installer dans la Paix "

Bla-bla-bla...

Tu peux reprendre des mantras que d'autres ont créé pour toi, qu'ils soient en français ou dans une langue étrangère, ceux qui les ont créés les ont créés dans une intention particulière. Ainsi en te transmettant ce mantra, ils te transmettent l'intention, et lorsque tu le prononces l'intention se pose en toi et elle est émise dans ta création. Alors je ne te dis pas çà pour jeter tous tes mantras à la poubelle, c'est simplement pour t'expliquer qu'à partir du moment où tu donnes le pouvoir à quelque chose, ce quelque chose a du pouvoir. Même un mantra, même un objet, par exemple les objets fétiches, un objet porte bonheur, et certes si tu décrètes que cet objet va te porter bonheur, il va te porter bonheur. Si tu décrètes que tu as besoin pour ton examen de porter un fer à cheval, il va te porter bonheur. Et vois bien que cela est la manifestation de ta Puissance d'Amour, et cela est juste car si tu as besoin de çà pour te rassurer, fais-le. Un jour tu comprendras que par exemple ce fer à cheval, il existe dans ton cœur déjà et tu n'auras plus besoin de sa matérialisation, je vais dire concrète.

Lorsque chez toi tu mets la photo d'un Maître ou d'une représentation divine, il est important maintenant que tu comprennes que quand tu regardes cette photo ou cette représentation, c'est toi que tu regardes ; et si tu adores cela, c'est toi que tu adores.

Mais adorer à l'extérieur de toi te fais perdre en puissance créatrice, affaiblit la confiance que tu as en toi, en ta création. Et aujourd'hui je te dis : intègre cela. Ces Maîtres, ces Divinités que tu as posés à l'extérieur de toi, intègre-les en toi. Alors je ne te dis pas : brûle toutes les représentations divines qui sont chez toi, je ne te dis pas çà, tant que tu en as besoin cela est juste, c'est pour toi. Un jour tu vas intégrer et tu adoreras le Dieu qui est en toi, alors ces représentations tu les regarderas avec gratitude, tu admireras leur beauté, leur rayonnement, mais tu ne seras plus dans la dépendance.

Et cela est la même chose dans vos relations humaines, et si tu es en admiration, en dévotion devant un compagnon, un père, une mère, un enfant, un ami, un artiste, sache que ce que tu adores en l'autre, est chez toi. Parce que ce que tu adores en l'autre c'est la représentation divine de l'autre parfumée de sa personnalité.

Ainsi regarde la complémentarité des uns et des autres mais vois que ce qui anime ce que tu admires c'est la Présence Divine et cela est en toi; et alors si tu as compris cela, si tu l'as intégré, tu n'es plus dans la dépendance de l'autre, dépendance affective, dépendance amicale, dépendance admirative. Et sache que c'est un service que tu rends à l'autre, tu le libères.

...

Je vais te parler aussi des rituels.

Les rituels sont créés par des êtres qui posent des intentions dans ces rituels, et cela marche, cela fonctionne, parce que tu as la Puissance Créatrice.

Ainsi tu peux adopter un rituel que quelqu'un d'autre a créé pour toi et tu peux aussi adopter tes propres rituels, et tu peux aussi ne pas avoir de rituels du tout, libre à toi. Les rituels te rassurent, comme le fer à cheval tout à l'heure. Ainsi par exemple tu pourrais décréter ce rituel qui fait partie du langage populaire: "Pour ne pas dire de bêtises je vais tourner 7 fois ma langue dans ma bouche. " Ainsi tu peux être plus occupé à tourner ta langue qu'à parler. Et tu peux décréter aussi simplement : "Pour ne dire de bêtises je vais me centrer dans mon cœur et laisser mon cœur exprimer à travers ma voix ce qu'il a à dire. "

Nous n'avons pas à juger ce que chacun souhaite adopter comme rituels, chacun prend ce qui lui correspond le mieux.

( Une personne dans l’assistance se mouche )

Ainsi si tu décides de te moucher avant d'intégrer ton Être Divin, libre à toi ! Chacun est libre d'exprimer à sa manière sa Puissance Créatrice, dans le respect de soi-même, dans le respect de l'autre, dans le respect de la vie, et dans le respect de la nature.

Et dans ce respect-là tu as toute liberté et cela n'est pas restrictif, bien au contraire ! Car cela pose le repos en toi, tu ne seras plus fatigué parce que tu ne seras plus dans la dualité, tu ne seras plus dans la culpabilité, tu ne seras plus dans le mensonge, tu ne seras plus dans les non-dits, dans les je n'ose pas dire, dans les je n'ose pas être, dans les je n'ose pas me montrer. Quel repos ! Quel bien-être ! Quelle joie !

Et si hier tu étais un enfant du Divin, aujourd'hui je t'invite à te sentir un adulte responsable et consentant. Consentant parce que tu acceptes ton rôle, parce que tu acceptes Qui tu es, parce que tu acceptes de l'être vraiment, parce que tu acceptes de l'exprimer. Responsable parce que aujourd'hui, maintenant, tu sais que tu es responsable de ta création, tu es totalement responsable ! Totalement !

Si des questions jaillissent en vous gardez-les dans un coin de votre esprit car tout à l'heure vous pourrez les poser.

 

Il est important, très important que tu acceptes ta responsabilité, ta responsabilité quant à ta vie qui vient de s'écouler, ce qu'elle a été. Toutefois sans émettre de restrictions je t'affirme qu'elle a été ce qu'elle a été parce que lorsque tu es né tu as décidé de jouer un rôle en endossant des manteaux que l'on appelle manteaux karmiques, en endossant un poids généalogique, ainsi jusqu'à présent tu as fait comme tu as pu, avec aussi cet héritage de croyances, de convictions, qui t'a limité, qui t'a détourné de ton origine. C'est pourquoi je te dis : ne te sens pas coupable de ce qui a été, parce que tu ne pouvais pas faire autrement, tu ne pouvais pas, si ce n'est un jour décréter que cela sera autrement, et tu sais, et tu as compris que lorsque tu décrètes, cela se pose, cela se vit.

Aujourd'hui chaque être humain est à prendre ses responsabilités, à comprendre cela. Ainsi certes tu ne peux pas dire à tout le monde : "Tu sais que tu es créateur de ta vie ?" Certains ne voudraient même pas l'entendre.

Et si on te demande : "Comment çà se fait que toi tu es en paix, que tu rayonnes, que tu sembles heureux, comment çà se fait? Quel est ton secret ?"

Eh bien tu peux répondre : "J'ai pris conscience de ma responsabilité. "

Alors tu es responsable de ta vie, tu es responsable de ta création et tu es aussi coresponsable de la création collective. Et là, c'est une autre paire de manches !

Alors je te dis : dans cet inconscient collectif envoie des pensées telles:

"Je suis responsable de ma vie et toi aussi tu l'es".

Telles: "J'ai envie, je souhaite créer un monde meilleur, aide-moi, fais-le avec moi "

Ton cœur parle à l' inconscient collectif, ton cœur parle à tous les cœurs présents sur cette Terre et même aux cœurs des animaux et des végétaux et des minéraux, au cœur de la Terre, ton cœur parle !

Et plus ton cœur est libre, débarrassé de toutes ses fausses croyances, débarrassé de toutes ses souffrances, et plus ton langage, plus tes paroles sont entendues.

Et aujourd'hui vous êtes des millions à prendre conscience et à parler le langage du cœur, et à exprimer dans l'inconscient collectif ce souhait de créer un monde harmonieux où il n'y a plus la guerre, où il n'y a plus la misère, où il n'y a plus la famine, où il n'y a plus d'êtres qui souffrent de vivre. Tu as ce pouvoir-là, tu as cette puissance cette capacité, parce que tu vois, tu sais et tu sens que parfois l'inconscient collectif vient te toucher dans ce qu'il a de plus douloureux. Tu peux ressentir des vagues de tristesse, des vagues de mal-être, alors dis-toi bien que si ces vagues viennent te toucher, toi, les vagues d'Amour que tu transmets sont bien plus puissantes et vont toucher les autres, vont toucher les cœurs.

...

Dans l'instinct de la vie il y a l'espoir.

L'espoir est le moteur, celui qui pousse pour avancer. Tous les êtres humains sont en quête du bonheur, tous, et l'espoir fait que cela peut se produire, peut s'installer.

...

A présent, je vais accueillir les questions.

 

-J'ai noté une petite restriction à propos de notre Divinité. Dans le sens où nous sommes nés d'une Étincelle Divine, nous sommes éternels dans le futur, vers le futur, mais vers le passé on n'est pas éternel ! comment expliquer çà ?

Considères-tu que lorsque tu étais fusion, tu n'avais pas l'éternité ?

Il est important de dépasser la conception du temps. Est-ce que cela répond ou faut-il préciser ?

-Oui en fait la barrière à notre compréhension c'est la compréhension du temps

Tout à fait.

 

Le cœur comprend cela parce que le temps est une conception de l'esprit, de l'esprit humain. En le cœur, il y a la suspension du temps, d'ailleurs lorsque tu prends le temps de méditer, que tu te centres en ton cœur et que la paix s'installe, tu peux constater que le temps n'existe pas.

Sur cette Terre il y a un début qui est la naissance, une fin qui est la mort. Et entre les deux il y a le temps qui passe et il est important de se situer par rapport à la naissance et à la mort, même si tu ne sais pas quel sera le moment de ta mort. Le temps est un repère, un repère important pour s'ancrer sur cette Terre et pour se sentir vivant aussi.

Ton cœur connaît l'éternité, et cela était une question importante, je te remercie ;

Y a-t-il une autre question ?

-Que dire de l'importance de notre petite Étincelle Divine dans le grand feu d'artifice de l'Univers ?

Et bien parlons du feu d'artifice justement, quelle est l'importance de chaque étincelle du feu d'artifice ? C'est ce qui donne le bouquet, et s'il manque une seule étincelle le bouquet n'a pas la même harmonie, ainsi chacune a son importance, une importance importante. Qu'aurais-tu répondu à ta question ?

-Je te dirais que s'il manque une étincelle on ne s'en aperçoit pas.

Alors je t'invite à revoir ta position. Crois-tu que si tu disparais on ne s'apercevra pas de ta disparition, toi qui poses les questions, toi qui écris toutes ces méditations, crois-tu cela ?

-... Cà c'est sortir du cadre de ma question.

Je ne crois pas que tes frères et sœurs soient d'accord avec toi...

Et certes tu ne peux pas disparaître puisque tu es, éternel ! Ainsi la question ne se pose pas, et je reconnais bien là ton esprit taquin ;

-Merci.

Y a-t-il une autre question ?

- Quand le cœur commence à percevoir cette parcelle d'éternité, il y a des moments où je perçois cette autre réalité, et c'est, c'est pas évident en de gérer çà au quotidien. J'ai l'impression d'avoir le pied dans deux mondes différents, le monde du quotidien et ce monde d'éternité, et c'est pas facile de le gérer.

Il est une action importante à poser en toi.

Elle est de t'enraciner absolument dans la Terre, dans ta réalité terrestre, et elle est d'enraciner ton cœur dans ta réalité terrestre.

Parce que cette sensation d'éternité, cette vérité, est à prendre corps dans chacune de tes cellules.

Ainsi à travers tes outils, tu peux poser l'intention de t'enraciner dans la Terre, d'enraciner ton cœur dans tes racines terrestres et d'enraciner ton éternité dans tes cellules.

Car ainsi au lieu de te sentir happée dans cette éternité, car c'est cela que tu exprimes, ton éternité va traverser, va habiter tout ton corps et va rayonner au-delà de ton corps. Elle ne va pas se manifester dans la verticalité, pas uniquement, elle va se manifester dans l'horizontalité, c'est à dire l'incarnation et le rayonnement de ton incarnation. Tu as les outils nécessaires, ainsi il te suffit de poser l'intention, fermement en toi. Si tu sens qu'une partie de toi résiste à cette fermeté, je vais dire pose cette fermeté avec douceur, comme tu vas dire à un enfant avec fermeté et douceur : "N'approche pas ta main du feu car tu pourrais te brûler"

Pose cela en toi et tu verras que tu n'auras plus ce vertige et cette peur de te perdre, de perdre pied. Cela vient des différentes cristallisations de souffrance, des cristallisations de l'humanité, et qui fait qu’il y a difficulté à se poser sur la Terre, à s'incarner.

Tu as cette réceptivité à percevoir la souffrance de l'humanité et c'est pourquoi tu as la difficulté à plonger véritablement dans ton humanité. Les outils vont t'aider à te rassurer, à te laisser aller, et surtout manifeste la Douceur. Est-ce que la réponse te satisfait ?

-Oui.

Merci.

Y a-t-il une autre question ?

-Que faut-il penser de l'image de source d'eau vive que j'ai eue pendant cette soirée, et l'image du torrent d'eau cristalline. Faut-il que je suive cette source d'eau vive qui me laisse transporter dans ce courrant d'eau cristalline ?

Je vais dire, la réponse est dans la question.

Aie confiance en toi, aie confiance. La vie est une eau vive qui courre en toi et qui te porte. Et si tu décides qu'elle te porte vers le meilleur, elle te portera vers le meilleur. Et si tu décides qu'elle sera limpide, transparente et calme elle le sera. Cela est ta création. Si tu décides qu'elle sera boueuse et torturée, elle le sera. A toi de créer, à toi de voir, à toi de choisir.

La vie est un torrent qui traverse l'humanité, et certes l'humanité a peur que ce torrent aille trop vite, un torrent d'énergie, d'énergie vivace, joyeuse.

Ne t'agrippe pas aux berges, laisse-toi portée vraiment, en toute confiance, et n'aie pas peur de cette eau parce qu’elle est toi, tu es cette eau, tu l'es. Ainsi te souhaites-tu du mal au point d'avoir peur de cette eau ? Non. Tu souhaites le meilleur pour toi et tu es cette eau. Fonds-toi en elle, deviens goutte, deviens torrent, deviens rivière, deviens océan.

Ai-je assez répondu ?

-Oui merci.

Merci ;

Y a-t-il une autre question ?

-Oui. Que puis-je faire pour aider ceux qui souffrent parce qu'ils sont toujours dépendants de moi, alors que je commence peu à peu à entrevoir mon autonomie.

Sache que cette dépendance, tu l'as créée parce que cela a valorisé l'être que tu es, la personnalité que tu as, que tu es, que tu exprimes, et ne vas pas juger cela. Cela a été juste, parce que ton rôle a été d'assister, de porter, de soutenir, et lorsqu’une maison est branlante, tu mets des tuteurs pour la tenir, et c'est ce que tu as fait, c'est ce que tu as été, et je t'en remercie. Et aujourd'hui tu trouves cela lourd, et aujourd'hui tu manifeste ta liberté, et cela est juste et certes l'autre est à apprendre qu'il est autonome pour pouvoir tenir sans ton aide.

Voilà comment tu peux agir.

En quelque sorte ton aide venait de ta personnalité, de ta présence humaine, cela était le tuteur. Aujourd'hui ce tuteur va être remplacé par le rayonnement qui émane de toi. Cela ne pèsera plus parce que tu ne vas pas donner de ta présence humaine même si tu offres tes qualités, tu vas donner de ta Force Originelle.

Et cela ne te coûte pas puisque cette Force est éternelle, cette Force est intarissable, et cette Force est Divine. Et je te dis, pose cette intention parce qu’en remplaçant la force de ta personnalité par la Force Divine, tu vas instruire l'autre en même temps, tu vas lui apprendre à devenir autonome, et cela va se vivre malgré toi, malgré ton intellect, malgré ta compréhension humaine.

Cela va se vivre, et certes cela ne peut pas se faire du jour au lendemain, certes. Mais cela se fait, avec force et conviction. Crois en toi, crois en ta capacité d'Amour, crois en ta capacité de Création.

La Force Créatrice créée est d'une grande simplicité, d'une grande simplicité !

En unissant force et conviction, en unissant foi en toi et Amour, tu crées.

Pose, décrète : "Je décrète que maintenant, ma Force d'Amour prend le relais pour soutenir des êtres qui en ont besoin autour de moi "

Le doute est un frein à ta Création, ne doute plus, ne doute plus de toi. Si tu sens que tu vacilles par le doute, prend une bonne respiration et repose le décret.

Il n'est pas nécessaire d'avoir accès à des choses compliquées pour créer.

Sois certain et certaine que lorsque tu décides d'entrer dans ton cœur, que lorsque tu décides de laisser exprimer, de laisser s'exprimer l'Amour qui est là, le rayonnement d'Amour, la vibration d'Amour, tu peux poser ta Création, là.

Et elle va être amplifiée par ton rayonnement et elle va se poser et elle va se manifester. Combien de temps faut-il pour créer ? Cela dépend, cela dépend de chacun, cela dépend de la demande aussi. Si cela n'engage que toi, la Création peut aller très vite, si cela engage aussi l'autre, les autres, il est important d'attendre et de patienter afin que les autres puissent aussi se libérer et comprendre, et prendre conscience.

La patience fait partie de la vibration d'Amour.

Elle est là déjà en chacun.

Crois-tu que la Vie n'est pas patiente, elle qui veut te mener vers le meilleur parce qu'elle est Amour, elle est Joie, elle est Paix, elle est Harmonie ; et que beaucoup d'êtres humains essaient toujours de détourner la rivière, de détourner le torrent pour mener ailleurs la Vie. Dans sa grande patience elle essaie toujours de te ramener là où est le meilleur pour toi.

Je te remercie pour ta question.

Y a -t-il encore une question ?

Est-ce que cette question "Qui est Dieu ? " il y a eu assez de réponses, ou faut-il encore préciser, faut-il encore éclairer ?

-J'aurais besoin d'une précision, est-ce que pour m'enraciner et mettre en terre ce que j'ai à faire, çà passe par la marche ?

La marche est véritablement un bon outil puisque à chaque pas tu prends contact avec la Terre et il est juste de faire une marche consciente, dans la conscience que tu poses ton pied sur la Terre, et dans la conscience que la Terre reçoit ton pas, reçoit ton empreinte. Evidemment, cette conscience tu la poses en début de marche et de temps en temps lorsque tu marches. La poser à chaque pas serait un peu compliqué, mais il est important d'engager ta marche dans cette conscience. La marche enracine, la présence, la concentration, la méditation auprès d'un arbre enracine, la visualisation enracine, la parole peut enraciner en visualisant en ressentant que cette parole va vibrer jusque dans les pieds, le chant peut enraciner, pareil en visualisant que la vibration descend jusque dans les pieds et jusque dans la Terre. Prendre simplement conscience que tu as des pieds enracine.

Masser les pieds, danser, il est bien des techniques qui peuvent aider ;

Y a-t-il encore une question ?

-On parlait tout à l'heure de Création, en poussant à l'extrême notre Puissance Créatrice, je ne sais pas, est-ce que on peut faire des miracles ?

Ne connais-tu pas quelqu'un qui a fait des miracles ?

- Si on pense à Jésus, on pense... je ne sais pas, je pensais tout à l'heure à Jean Marie Vianney (le Curé d'Ars) et je me souvenais de ses créations un peu inexpliquées, je ne sais pas si elles sont vraies d'ailleurs...

Pour qu'un miracle puisse s'opérer, se manifester, par exemple un miracle par rapport une maladie, il y a deux personnes concernées par ce miracle, et il est important que ces deux personnes jouent leurs rôles. Il y a celui ou celle qui est nommé guérisseur par exemple, et qui va de tout son cœur, de tout son Amour, manifester, créer la guérison de l'autre. Il est simplement un amplificateur, pour l'autre, pour aider l'autre à poser sa création de guérison, et alors le miracle se produit.

Pour te donner une image, tu as en ta possession une ampoule qui éclaire faiblement, et tu vas entrer dans une pièce sombre, ainsi tu peux comprendre que ton ampoule qui éclaire faiblement va éclairer faiblement la pièce. Plus ton ampoule va être intense et plus la pièce va être intensément éclairée. L'ampoule, on va considérer que c'est le guérisseur, avec son rayonnement et sa Lumière il s'approche de l'être qui est on va dire malade, et selon la capacité d'ouverture de l'être malade, le guérisseur, le rayonnement va éclairer dans le malade, dans son cœur, dans son pouvoir créateur.

Ainsi il suffit qu'il y ait une brèche dans sa forteresse pour que la Lumière puisse entrer et illuminer, éclairer sa Force Créatrice. Ainsi tu peux comprendre que si cela est une brèche il est important que le rayonnement du guérisseur soit intense pour que la Lumière puisse entrer dans le malade.

Et il est important que la personne malade ait vraiment, au plus profond d'elle manifester sa guérison, car il y a des êtres qui posent leur création :" Je veux bien guérir, mais c'est dommage parce que on ne va plus s'occuper de moi. "

Ainsi tu peux comprendre que le "mais" va réduire la création.

Cela est un miracle, je vais dire extrême, la guérison, car vois-tu, tous les jours tu vis un miracle, tous les jours tu te réveilles à cette vie, tous les jours tu respires, tous les jours des enfants naissent. La vie en elle-même est déjà un miracle. Et qu'est-ce qu'un miracle ? Le miracle c'est de croire dans l'incroyable. Ainsi si hier tu croyais en un Dieu tout puissant dans le ciel avec une barbe blanche, et qu'aujourd'hui tu dis :"Mais je suis Dieu et j'ai le pouvoir créateur, voilà un miracle ! "

- Mais je n'ai pas une barbe blanche !

Le regrettes-tu ?

Cela est ta création si tu le souhaites.

Cela satisfait-il ta curiosité?

-Oui merci.

Merci.

Y a -t-il une autre question ?

-Je voudrais un petit éclaircissement sur l'héritage karmique que l'on a reçu. Dans ma famille on se transmet une situation de mère en fille, depuis je ne sais pas combien de génération, et je voudrais savoir si en prenant vraiment conscience et en devenant responsable, on casse ce schéma.

Et je dis oui, définitivement oui et cela est de ta responsabilité de effectivement couper cet héritage, parce que tu en as pris conscience et parce que tu demandes à ce que cela soit libéré.

Car cela tu le poses pour toi et c'est un cadeau que tu te fais et tu le poses pour ta descendance et c'est un cadeau que tu leur fais. Et tu poses le décret : "Je me libère de cet héritage, maintenant " Et ce nœud va se délier, à son rythme, à son rythme parce qu’en défaisant ce nœud, tu auras peut-être à pardonner, à pardonner à tes ancêtres, tu auras peut-être à te pardonner toi, d'avoir accepter ce poids. Tu auras peut-être à te déculpabiliser par rapport à cet héritage. Tu auras peut-être des réconciliations à poser. La vie va couler en toi et va délier et va libérer. Et je te remercie pour cela, car vois-tu en prenant conscience de cette responsabilité familiale, tu aides à la libération de bien des familles qui ont des blessures semblables à ta famille. Tu libères l'inconscient collectif. Ainsi tu poses un acte pour toi et tu le poses pour l'humanité et cette responsabilité-là est aussi à entrer dans ta conscience.

Dès l'instant qu'un acte est posé et qu'il n'est pas dans le respect de toi, de l'autre, de la nature, de l'Amour, cet acte vient alourdir l'inconscient collectif, et lorsque tu te libères tu libères l'inconscient collectif.

Ai-je assez répondu ?

-Oui merci.

Merci.

Y a -t-il encore une question ?

...

Je t'invite à te recentrer en toi, à te recentrer en ton cœur

Et je remercie pour toutes ces questions, et à présent je vous invite maintenant à laisser votre cœur exploser d'Amour, exploser d'Amour pour toi, exploser d'Amour pour l'autre, ici dans cette pièce.

Vos cœurs unis font un crépitement d'étincelles merveilleuses, ensemble unies dans un même élan d'Amour. Je vous invite à créer la Paix.

Ensemble vous êtes un océan d'Amour, infini.

La Paix est simple à créer. Bien sûr cela peut être long, bien sûr cela peut être difficile, mais elle est simple à créer, très simple !

Et sais-tu pourquoi ?

Parce que elle est déjà là dans ton cœur, au plus profond de ton cœur elle est là déjà.

Ainsi ta création est simplement de la laisser s'exprimer.

Elle s'exprime, elle rayonne, elle se pose, et elle transforme le monde ;

Ce terme Dieu, serait presque à éradiquer, à supprimer du dictionnaire, et de ton vocabulaire, parce que ce terme est imprégné de la croyance qui le situe à l'extérieur de toi, très haut dans le ciel, avec sa barbe blanche.

Tu peux simplement le remplacer par la Vie ;

Tu es la Vie, tu es la Vie et sa manifestation humaine.

Tu es là pour vivre sur cette Terre.

Tu es là pour savourer les rayons du soleil, pour admirer le chant des oiseaux, pour te laisser grisé par le parfum des fleurs, te laisser bercer par le flux de l'océan, te laisser caressé par le vent, te laisser aimé par toute la Création.

Et tu es là aussi pour aimer toute la Création, toi y compris.

Je suis la Vie et je te parle.

Je te parle grâce à cette voix et je te parle dans ton cœur.

Je suis la Vie et je te dis :

" Donne-moi la main, ensemble nous ferons des merveilles.

Des merveilles merveilleuses ! "

Je suis la Vie et je t'aime.

Laisse-moi t'aimer et aime-moi.

Et ensembles créons le paradis.

Je te bénis.

Je te remercie pour ton accueil.

Que la Paix soit en toi et tout autour de toi.

Et qu'il en soit ainsi !

 

 

 

 

Conférence –canalisation par Ysa'Belle    le  4 avril  2008

 

 

Retour à l'accueil de COEUR-ORSERAPHIN.COM